Pic de Jer par beau temps...

 Balade classique au Pic de Jer... 
sous le soleil
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Peu après le départ.

Près de la cabane, à 550m.

Cabane ancienne en pierres sèches.

Soum d'Ech, lac de Lourdes, ville de Lourdes, 
depuis les environs du col des Trois Croix.

Balaïtous,  Pic du Midi d'Arrens, Palas, 
et plus près Pibeste, depuis le chemin.

Gare supérieure du funiculaire, 
avec le Pibeste et le Pic de Boun en arrière-plan.

Amorce du sentier panoramique, sous le sommet.

Sentier panoramique.

Paysages depuis le sentier.

Depuis le sommet du Pic du Jer,
Pic du Midi de Bigorre, Montaigu, Lascours, Léviste...

Depuis le sommet du Pic du Jer,
Pibeste, Mail d'Arréou.

Sommet du Pic du Jer.

Depuis le sommet du Pic du Jer,
Balaïtous, Soum de Bassia du Hoo, 
Pic du Midi d'Arrens. Palas, Caroucou...

Depuis le sommet du Pic du Jer,
Ardiden, Viscos, Mayourat..

Depuis le sommet du Pic du Jer,
Cabaliros, Monné de Cauterets, Soum de Grum, Balaïtous.
 
Vue de Lourdes au retour.

Sentier du retour.

Belle clairière vers 600m

13 novembre 2022:
Retour au pic du Jer par une magnifique journée ensoleillée, contrairement à ma seule et unique sortie dans le coin, en mars 2021, dans une purée de pois....

Balade sympa pour dégourdir pieds et papattes.

Pour le topo (hyper simple...) se reporter    ICI

Mail d'Eygarry par le couloir de la Hache

Boucle spectaculaire 
et couloirs raides et fuyants, typiquement "lescunois"...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.
Merci à Robert pour son aide pour la précision du tracé..
...mon GPS a des problèmes de faux-contact, il est de moins en moins "au courant".....

Peu après le départ, le parking de l'Abérouat, 
dominé par Billare, Anie, Countendé.

Départ près du parking de L'Abérouat.

Entrée du couloir de la Hache.

Couloir de la Hache, première partie. 

Progression prudente  dans le couloir

Sortie du couloir.

Depuis la sortie du couloir, muraille de Camblong.

 Pierrier précédant la brèche.

Brèche à 1683m.

Falaise Est du Mail d'Eygarry.

Depuis les environs de la brèche,
Lees Athas, puis Mail Massibé, Lauriolle, Moulle de Jaüt...

Portion de lapiaz, vers 1700m.

Plaa à Barbe, et large brèche au centre.

Depuis le sommet du Mail d'Eygarry,
Bergon, Marère, Sesques, Ossau...

Depuis le sommet du Mail d'Eygarry,
Roumendarès, Andurte, Ourlène, Moullé de Jaüt, Bergon..

Depuis le sommet du Mail d'Eygarry,
crête frontière avec Collarada, Aspe, Visaurin...
Un peu plus près à droite, Lariste.

Depuis le sommet du Mail d'Eygarry,
Pic d'Anie, Countendé, Soumcouy.

Depuis le sommet du Mail d'Eygarry,
Billare, Table des Trois Rois, Peneblanque, Anie, Countendé.
Au premier plan, au centre, Oelharisse.

Depuis le sommet du Mail d'Eygarry,
Soum d'Ire, Layens.

Mail d'Eygarry depuis la base d'Oelharisse.

Entrée de la faille, où s'amorce la descente...

0
Fin du défilé... mais pas encore des éboulis...

Depuis la base du défilé, le Billare.

La faille vue d'un peu plus bas.

Crête frontière au loin avec Chourique, Lariste...
Plus près, Billare, Table des Trois Rois.

Arche spectaculaire sur la muraille de Camblong.

Couloirs/ Failles de traversée.

Muraille versant sud d'Oelharisse.

Couloir de la Hache emprunté le matin.

Couloir de la Hache, fin du parcours.

11 novembre 2022:
Magnifique mais rude boucle en direction du sommet semi-confidentiel du Mail d'Eygarry le plus oriental des "fameuses" Orgues de Camblong.
Ce sommet est généralement abordé par le Cuyalar de Boué situé à l'Est du sommet.

Pour agrémenter le parcours, l'ami Robert, parfait organisateur de cette sortie, avait prévu en guise de retrouvailles (...) une montée exposée par le couloir de la Hache et une descente spectaculaire par l'étroite faille que nous avions empruntée quatre ans auparavant, lors d'une sortie mémorable et mémorielle à l'Oelharisse

Avec également Dédé et Cathy qui avaient reconnu une partie du parcours quelque temps auparavant et Eric, passionné comme moi des crêtes lescunoises, nous avons passé une nouvelle journée inoubliable et toujours aussi conviviale. Le temps fut de la partie malgré un vent du nord persistant en altitude. 


RESUME DU PARCOURS
Terrain délicat sur tout le parcours.
Couloir de montée raide et instable.
Portion retour sur couloir d'éboulis croulants.

Accès route: Refuge de Labérouat ou L'Abérouat que l'on atteint depuis le village de Lescun en vallée d'Aspe (signalé depuis le village, bien suivre les panneaux...)
Le départ a lieu environ 200m avant le refuge, sur une aire de stationnement au pied des pâturages.

0h 00: aire  de stationnement à 1440m30T 0690529; 4757960.
On grimpe hors sentier direction nord, en se rapprochant de la muraille de droite et d'un ancien poteau de remontée mécanique. Juste au-dessus, on devine l'entrée du couloir s'élevant en diagonale vers la droite /SE (NB: à ne pas confondre avec un autre couloir, vertical, juste à gauche)
0h 15 environ: Entrée du couloir de la Hache à 1520m; 30T 690624; 4758154. On s'élève rudement en terrain très raide et rapidement instable, de terre et de cailloutis. A droite ou à gauche des cailloutis, on peut prendre prudemment appui sur des portions herbeuses où le piolet est utile. On progresse lentement en gérant son souffle (!..) avant d'aborder la dernière partie, à peine moins raide.
0h 55: sortie du couloir, Pas de la Hache 1685m; 30T 0690864; 4758223. (1)
Vue magnifique sur les sommets environnants et les crêtes d'Aspe et d'Ossau.
On progresse en dévers direction NNO sur des sentes d'abord faciles, puis on atteint un pierrier où l'orientation est moins évidente. On appuie progressivement au NNE afin de viser une brèche élégante, située au-dessus du cuyalar de Boué.
1h 45 environ: Brèche / Pas d'Estaüste (1) à 1683m; 30T 0691408; 4759337.
On progresse direction NO puis Ouest sur un terrain fait de lapiaz et de jeunes arbres, pour traverser un peu plus tard la zone calcaire du Plaa à Barbe.
2h 20: Juste avant d'atteindre une large brèche parsemée de pins, on s'élève à gauche/ sud sur une petite cheminée à 1720m (cairns, pas de I à I+; 30T 0690934; 4759550). Ce passage était autrefois dénommé "Pas Paloumer" (1).
On grimpe au sud sur des pentes soutenues au milieu de quelques pins à crochets, sur terrain parfois délicat pouvant être humide, car exposé au nord. La dernière partie s'effectue en terrain découvert et, vers 1850m, on appuie à l'Est pour remonter doucement vers le sommet orné d'un grand cairn.
3h à 3h 15: MAIL D'EYGARRY, 1960m;  30T 0690920; 4759135
Vue très vaste et magnifique sur les sommets de Lescun, le massif de Sesques, la crête frontière...

Nous avons choisi de revenir en boucle par le défilé que nous avions emprunté à la montée quelques années auparavant, en allant à l'Oelharisse.
Pour cela, il suffit de suivre direction OSO  la sente jalonnée de quelques cairns (portion de traversée des Orgues de Camblong). Il faut rester vigilant en raison des lapiaz et de la végétation pouvant masquer quelques trous. 
3h 45 environ: Après avoir laissé à gauche l'entrée d'un premier couloir très raide à 1915m-30T 0690234; 4758720-, on rejoint rapidement une zone à découvert, pour descendre dans une combe, puis remonter vers l'entrée de la "faille- défilé" très  spectaculaire, à 1919m; 30T 0690127; 4758688.
4h: On dégringole avec prudence ce couloir d'éboulis très instable, mais heureusement assez court. 
La suite du parcours demande à nouveau de la prudence car la sente est assez instable et se perd parfois au milieu d'une végétation envahissante. On se rapproche de la crête de droite - croupe herbeuse- située légèrement à l'ouest, pour appuyer un peu plus bas au SSE dans un bosquet de hêtres situé à 1630m; 30T 0690369; 4758361.
Il suffit ensuite de descendre en direction du plateau du départ dont le terrain devient progressivement herbeux et donc plus reposant...
6h environ (hors pauses): aire de stationnement de L'Abérouat.
  • (1) Dénominations anciennes de ces 3 passages. Source "Pyrénées sur un fil", Damien Lemière, éditions MonHelios, 2020, page 58.

Turon de la Goaïta ...un an après, pile poil...

Retour au "Turon" pour se dégourdir les papattes,
dans la fraîcheur de mai...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Près de l'Ardiou Lassourde

En avant les potes...
 
Premier raccourci

Grotte originale (ancienne mine...).

Sede de Pan.

Première - mini - pause.

En contrebas
de la plaine d'Ibech.

Le Lauriolle nous offre une éclaircie...

...ou deux.

Cabane d'Ibech et crête de Bareilles.
Fraîcheur et névés.

Turon de la Goaïta au loin, à gauche.

Le Lauriolle, omniprésent.

Névé ludique sous le col des Arquès.

Depuis le col des Arques, crête terminale
du Turon de la Goaïta.

Près du sommet 
du Turon de la Goaïta.

Depuis le sommet du Turon de Lahouita ou de la Goaïta,
Crête de Larie, puis Mailh Massibé.

Depuis le sommet du Turon de Lahouita ou de la Goaïta,
Lasnères, Montagnon d'Iseye, Marère, Bergon...

Depuis le sommet du Turon de Lahouita ou de la Goaïta,
Crête de Larie, Lauriolle.

Au retour, vue sur Bareilles et Turon de Lahouita.

Pause au pied du Lauriolle.

Vers 1100m, traces d'un éboulement.

Crête de Lazerque à la descente.

8 mai 2022:
De plus en plus "retardataire" pour raconter les - rares- sorties en montagne que j'effectue désormais, voici quelques photos de cette deuxième visite - en deux ans - au Turon de Lahouita ou de la Goaïta , avec l'ami Pierre et son jeune chien Pyros... particulièrement inspiré  dès que la pente s'élève !! 

Ma fidèle Hanna, bien qu'un peu moins alerte que son jeune compagnon à 4 pattes (!), a fait le job avec enthousiasme.

Journée de montagne bien sympathique et "vivifiante", dans une fraîcheur inhabituelle pour un mois de mai.