Epaule du Marboré, Pic occidental de la Cascade

Retour sur les hauteurs du Cirque, 
avec une météo chaotique et dans une ambiance mystère...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

Sentier de Boucharo,
dans la brume et le vent.

Approche du torrent,
sous le col des Sarradets.

Refuge de la Brèche/Sarradets en travaux,
sur fond de Brèche de Roland embrumée..

Brèche de Roland depuis sa partie supérieure.

Rainures (peu visibles) permettant de passer à la terrasse supérieure,
depuis la terrasse inférieure.

Regard en arrière sur la terrasse inférieure,
depuis le départ de la rainure/cheminée.

Depuis la terrasse supérieure, 
arrivée près du col de la Cascade et Epaule du Marboré.

Aven du Marboré.
Au dernier plan, le Mont Perdu n'est pas visible.

Depuis la combe neigeuse située au-dessus du passage-clé,
arrivée près du Pic Occidental de la Cascade.

Depuis le sommet du Pic Occidental de la Cascade,
l'Epaule du Marboré.

Depuis le sommet du Pic Occidental de la Cascade,
Tour, Casque, Taillon, ennuagés...

Depuis le sommet de l'Epaule du Marboré,
Pics de la Cascade, Marboré...

Début de la descente de l'Epaule,
sur fond de Cilindro.

Depuis la fin de la descente de l'Epaule,
arrivée au passage-clé à 2911m.

Depuis le passage-clé à 2911m,
l'Epaule du Marboré.

Chemin du retour sur l'aven du Marboré.

L'Epaule depuis la terrasse supérieure.

La Tour, depuis l'entonnoir entre Casque et Tour.

Le Casque, depuis le même entonnoir.

Depuis les alentours du col des Isards,
Pico Blanco et Taillon.

Pas des Isards au retour.

Depuis le glacier de la Brèche,
Astazous, Marboré Pics de la Cascade, Epaule.

Brèche de Roland, enfin sous le soleil,
 depuis le Refuge des Sarradets.

 Face nord du Taillon et  Doigt,
depuis le col des Sarradets.

 Vignemale dans la descente vers Boucharo.

 Depuis les environs du col de Boucharo,
Pic Long et Piméné.

 Taillon et Gabiétous depuis le col de Boucharo.

Astazous, Marboré, Sarradets, Tour, 
depuis le chemin menant au col des Tentes.

22 juillet 2017:
Visite classique d'une partie des sommets du Cirque de Gavarnie que je n'avais pas encore visitée en détail, puisqu'il me manquait l'Epaule du Marboré et le Pic occidental de la Cascade. pour boucler la boucle...
Nous avons eu droit à des conditions météo plus proches de celles de ma première et ancienne ascension du Marboré que de celle de ma (plus récente) visite de ces  crêtes inoubliables.

Nuages et rafales de vent, ont agrémenté ce parcours - de près de 22km - mais heureusement nous n'avons eu ni pluie ni orage. Par moments, les paysages se sont dévoilés dans une ambiance mystère et presque magique, alors que de belles éclaircies ont éclairé la fin d'après-midi...

Merci à Roland de m'avoir accompagné avec enthousiasme sur ces lieux où il faut parfois réfléchir à deux fois avant de trouver le bon cheminement. ..

RESUME DU PARCOURS:
Comme toujours pour cette vaste région calcaire,
quelques points-clés du parcours qu'il ne faut pas manquer...
GPS utile par temps bouché à semi-bouché...

Accès route: depuis Gavarnie, prendre la direction du Col des Tentes que l'on atteint après environ 10kms de lacets, bien au-dessus de la station des Especieres.

0h 00: Col des Tentes, 2208m30 T 0741492; 4733191
Le départ, jusqu'à la Brèche de Roland, est identique à celui du  CASQUE ou du TAILLON
Lors de cette ascension, le Refuge des Sarradets en travaux et le glacier de la Brèche plutôt mal en point en juillet 2017.
2h 10: BRECHE DE ROLAND, 2807m30T 0742945; 4730807.
Après quelques minutes bien ventées sur le sentier (SE) du Pas des Isards (prudence, terrain délité), nous avons franchi le fameux passage protégé par une chaîne  30T 0743252; 4730439.
Nous avons rejoint direction l'E-NE, la cuvette au-dessus du Col des Isards 30T 0743780; 4730271, pour atteindre l'entonnoir entre le Casque et la Tour, puis la voie en corniche au sud de la Tour, dans la brume toujours persistante.
Depuis cette terrasse "inférieure", nous sommes descendus en direction des deux rainures obliques visibles sur la falaise. Nous avons remonté une langue de neige à la base de la cheminée, puis escaladé quelques rochers amusants à droite du passage "normal". A noter que le vrai départ de la rainure oblique est situé à 2855m 30T 0744777; 4730033.
3h 30: Nous avons gravi sans difficulté la suite de la cheminée aux bonnes prises (I+, quelques flèches rouges discrètes). On débouche sur la terrasse supérieure signalée par deux cairns imposants (2922m). 30T 0744817; 4730053.
4h environ: La voie s'aplanit et se dirige plein Est vers le col de la Cascade (2931m).
On descend un peu en contournant la base des falaises de l'Epaule pour  prendre pied sur "l'Aven" du Marboré, vaste combe longtemps enneigée. On progresse en se rapprochant progressivement de la paroi de gauche en remontant un ou deux névés inclinés. On appuie au NNE pour viser, au point bas de cette falaise,  la base d'une barre calcaire, précédée d'un névé, où nous avons enfin eu droit à une éclaircie.
4h 40: Barre à 2911m 31T 0255286; 4730011 que l'on franchit sans difficulté. On laisse en face (NNO) la voie du  MARBORE pour appuyer au NO (quelques cairns) 
Nous avons ensuite remonté une combe de neige et d'éboulis,  parfois hors sentier, pour déboucher sur la crête entre le Pic Brulle et le:
5h 35 environ: PIC OCCIDENTAL de la CASCADE,  3095m  31T 0254421; 4730384. Plateforme assez étroite.
On file ensuite au SO pour se diriger vers l'Epaule, très proche. 
5h 45: L'EPAULE ou EPAULE DU MARBORE, 3073m 31T 0254242; 4730234. 
Ce sommet est bien placé pour observer les sommets du Cirque, même si la vue était assez bouchée ce jour-là.

Descente: nous avons suivi direction Est la voie cairnée qui longe la crête de l'Epaule, pour aboutir à une sorte de petit canal - utile si on veut monter directement à l'Epaule - et rejoindre le fameux "passage-clé.
6h 30 environ: Barre à 2911m -31T 0255286; 4730011 qu'il faut descendre pour retrouver, direction ouest, l'itinéraire de montée, plutôt longuet...
10h 45 environ, compte tenu des conditions: Col des Tentes..

2 commentaires:

senpertar a dit…

Aupa Peio,

Belle bambée sur les merveilleuses hauteurs de Gavarnie.
Coïncidence, j'ai suivi tes pas à peu près ce samedi, pour visiter la Tour que je n'avais jamais faite.

Quel décor et quelle vue sur le Cirque! J'ai eu un peu plus de chance niveau météo, même si ça s'est gâté sur la fin.

Izan ontsa,

Senpertar

Lagrole a dit…

Aupa ta milesker Senpertar !
En effet, nous avons dû jongler avec GPS & co lors de cette sortie du côté de l'Epaule fin juillet.
Heureusement j'avais eu de bien meilleures conditions en 2013 pour la Tour et le Marboré.
J'irai voir ton blog avec intérêt pour retrouver cette ambiance et ces couleurs magiques.
Milesker berriz