Chutes d'eau... et de pierres (!) au Besiberri

1° APPROCHE COLL D'AVELLERS ou Abellers:

Superbe terrain granitique... et pierriers souvent délicats, pour une "reconnaissance" du Besiberri Sud et du Comaloforno... qui aurait pu très mal tourner...

Bifurcation vers 1600m.
Panneau modifié en 2010.
  
Estany de Besiberri (1960m, photo prise du col vers 2010m),
avec le Besiberri Nord et le Besiberri del Mig au second plan

Estanyet de Besiberri,
depuis le sentier montant au refuge.

Montée vers le col d'Avellers.

Tuc / Pic d'Avellers depuis les pierriers.

Punta Senyalada.

Massif Aneto-Maladeta
depuis la montée vers le col d'Avellers,
juste avant ma chute...

Névé au retour, vers 2600m.

Refuge de Besiberri au retour.

16 juillet 2008:
Circuit dans le massif du Besiberri, avec une montée par le canal de l'Estanyet, près du déversoir de l'Estanyet de Besiberri de Dalt, et une descente par le refuge de l'Estanyet du Besiberri. Le point le plus haut du circuit, juste avant ma chute, s'est situé vers 2700m, dans la zone d'éboulis instables située sous le coll d'Abellers, sur l'une des voies normales du Besiberri Sud.

Des ponts de neige, qui ont parfois cédé sous mon poids, m'ont obligé à me détourner de l'itinéraire habituel... avant de me faire "punir" d'une chute de pierres, d'une longue glissade dans les éboulis et d'un choc au genou! La triple peine en somme... sans compter un bâton  plié dans la bataille...

La sagesse m'a conseillé ce jour-là de ne pas tenter le "diable" - ascensions en solo du Besiberri Sud et du Comaloforno par le Coll d'Abellers-, et de revenir par le refuge-bivouac de l'Estanyet de Besiberri qui m'a offert une pause réparatrice de quelques minutes...

Malgré les difficultés du jour, j'ai apprécié l'âpre beauté de ce massif granitique traversé de torrents rafraîchissants...

Quelques jours plus tard, j'ai pu grimper au COMALOFORNO, non sans quelques émotions, par le Barrage de Cavallers...
...et quelques années plus tard au BESIBERRI SUD par Caldes de Boi.

2° RECONNAISSANCE DU BESIBERRI NORD vers le COL DE RIUS:

 Névés vers 2700m,
devant le Besiberri nord (face Ouest)

José dans le névé entre face ouest et col de Rius. 

Je teste la "fausse" cheminée,
entre Voie ouest et col de Rius.
La vraie cheminée est plus à droite (Sud).
Photo de José.

14 juillet 2010:
Avec José, après une montée sous un ciel chaotique jusqu'à environ 2700m, nous avons cherché la cheminée  principale de la voie ouest du Besiberri nord, mais avons appuyé un peu trop au Nord en direction du col de Rius où il aurait été imprudent d'aller chercher la crête (vent violent).
Au retour, nous avions repéré la "vraie" cheminée, défendue par un névé très raide et une profonde rimaye.

Fort de ces informations précieuses (!), j'ai pu grimper quelques jours plus tard -avec Robert -  le  BESIBERRI NORD par sa face ouest, raide et croulante...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Agur Peio,

Tu as eu de la chance de ne pas t'être fait trop de mal dans cette chute de "Pierre", il est vrai que c'est un endroit remarquable mais que d'éboulis... de blocs de granit... et de vaches "vaches"...

@+
Robert

monax a dit…

tu fais dans le trash Pierre!

Lagrole a dit…

Yeeess, like a rolling stooone!...