Côte Basque et Labourd/ Lapurdi

Montagnes de la Côte et du Labourd...
celles de mon Pays, de ma "Province"... et de ma jeunesse...
Méli-mélo de photos de sites et sommets emblématiques...
Cliquer sur les photos pour les agrandir
 Urtsuia depuis le col de Pinodieta.

 Artzamendi, Mondarrain, depuis le sommet d'Urtsuia enneigé.

Baigura, depuis la route Ortzaize/Irrissari.

Sommets d'Ossau et d'Aspe, vol de vautour,
depuis le sommet du Baigura.

 Larrun en hiver.

 Errebi et côte basque depuis le sommet d'Atxulegi.

 Mondarrain depuis le sommet d'Urrezti.

 Alkurruntz depuis le sommet d'Artzamendi.

Depuis le col de Mehatse (Artzamendi),
vue sur les Arbailles enneigées.

 Vautour au sommet d'Atxuria...

 ...falaise d'Atxuria.

 Ibanteli.

 Le petit train au sommet de Larrun,
il y a bien longtemps...

 Fronton de Biriatou/Biriatu,
au départ du GR10 et de la sortie vers Xoldokogaina.

 Hendaye/Hendaia depuis le sommet de Xoldokogaina.

Ikurriña et océan, depuis le sommet de
Ziburu Mendi / Montagne de Ciboure.

"Nire mendi maiteak":
Larrun, Urtsuia, Artzamendi, Mondarrain, Atxulegi, Erebi, Baigura,  modestes sommets du Labourd / Lapurdi (1), sont à jamais attachés à mon enfance. Ils représentent mes premiers souvenirs d'images de montagne, depuis "mon" Zokorrondo natal à Uztaritze, entre Nive /  Errobi et Latsa ...

Des massifs à taille humaine - que j'ai appris à connaitre un peu plus tard- , un décor à la fois superbe et rassurant en toute saison...

Ces montagnes, ainsi que leurs voisines côtières ou presque- Ziburu MendiXoldokogaina, Atxuria, Ibanteli - donnent une image condensée et attachante du Pays basque. Bien arrosées par les pluies de l'Atlantique, elles sont vertes toute l'année, mais peu boisées en raison des tempêtes de l'hiver.

Par beau temps, ce qui arrive... presque ... souvent ...(!), elles offrent un superbe panorama sur la côte basque et landaise, ainsi que sur les sommets de "l'intérieur", jusqu'aux "grandes" Pyrénées.
Seul bémol (de taille!), leur facilité d'accès  les rend  un peu trop fréquentées à mon goût, et certains sentiers s'en trouvent dégradés.

L'inévitable Larrun, que l'on appelle en Français "La Rhune" suite à une très ancienne et "kolossale" erreur de transcription cadastrale (2), est évidemment la plus connue. Très fréquentée surtout à la belle saison, elle hisse au sommet des milliers de touristes grâce au petit train à crémaillère.

Les marcheurs -dont je fais encore partie!!- préfèrent y grimper au calme, en automne ou au coeur  de l'hiver où la luminosité est meilleure.
  • (1) - Infos et  balades sur mon autre blog: Euskal Mendiak
  • (2) - Vient de "LARRA ONA", le bon pâturage.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

bjr lagrole,
belles images de la côte basque. un coin que j'ai jadis fréquenté, en y randonnant..."underwater".
les "2 jumeaux", à hendaye, fait partie des bons coins de pêche connus des amateurs.
sur la région, autres bons coins, "les viviers basques", "les briquets", sans oublier la plage d'érromardie,à st jean, spots de pêche (au gros) où l'on peut faire de belles rencontres (thons, bonites, requins...).
bernard

Lagrole a dit…

Merci de ton commentaire Bernard.
Etant originaire d'un "coin" de la Côte basque, je n'ai pas trop de mérite à en faire qq photos...mais côté pêche, je me suis limité à l'Adour et à la Nive, avec quelques soles et louvines... quand ce n'était pas des muges (mulets) par temps de restriction.

Que veux-tu, je n'ai pas le pied marin!!

Anonyme a dit…

en fait, le coin de pêche(sous-marine, nul n'est parfait)que je préférais, c'est la partie espagnole, en partant en zodiac (mise à l'eau à hendaye), sur la bidassoa, où de gros muges (que l'on ne tirait pas) passaient à côté de nous.
de beaux fonds, souvent plus profonds que côté français (surtout à erromardit), avec de belles dalles sur la côte, et de sacrés rouleaux, surtout pour un pêcheur méditérranéen (attention aux tempêtes hivernales, en méditérranée), mon estomac en a gardés qq souvenirs douloureux, beurk !!!
loubines (en méditerranée, on les appelle des loups), mulets, vieilles, sars, lieux,
... plus nombreux et bien moins farouches qu'en méditerranée, et pris le plus souvent à l'affût (agachon).
un coin super, où je venais plutôt en hiver (eaux moins froides qu'en méditerranée, et surtout plus poissonneuses).
le plus souvent sur une seule journée ,parfois avec un zodiac ( et problème des heures de marées et de l'accès à la mise à l'eau).
ca me faisait des journées chargées.
je crois, qu'entre les plaisirs de l'océan et la montagne, c'est un des coins de france, où j'aimerais bien vivre (même s'il pleut un peu plus que sur toulouse).
bernard

Lagrole a dit…

C'est vrai qu'il pleut parfois, mais il n'y a pas de vent... d'Autan...
A+

Anonyme a dit…

Les penas de Haya (Aiako Arriak) et la Rhune(Larrun), mes coins favoris avec Atxuria et Irubelakaskoa (plus sauvage), où chaque été (et parfois le week-end) j'aime m'y ressourcer lorsque je passe mes vacances dans ma famille, sur la Côte Basque.
Continue de nous régaler de tes belles photos et de tes commentaires avertis.
@+
Robert

Lagrole a dit…

Milesker Robert
A+