J'ai revu la Punta...sous le soleil exactement

Retour ensoleillé dans cette région incomparable,
entre canyons et crêtes colorées...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
u
Canyon d'Ordesa et contreforts du Tobacor,
depuis la crête de la Sierra Custodia.

Du Casque au Cilindro...

Tobacor.

Las "Tres Sorores": 
Cilindro, Monte Perdido, Soum de Ramond.

Zoom sur le refugio de Goriz.

Vers le Sud, la Peña Montanesa.

Torre de Goriz et Soum de Ramond .

Cascade et coin rafraîchissant vers 2500m.

Depuis le GR11
vue sur la base de la crête de la Punta de las Olas.

Soum de Ramond depuis le GR11.

Depuis le GR11, le canyon  d'Añisclo.

Base de la falaise et sentier:
la voie passe à droite de la faille.

Depuis la crête finale de la Punta de las Olas,
Pic Long, Troumouse...

 Depuis la crête finale de la Punta de las Olas,
Soum de Ramond, sommet de la Punta...

Dernier ressaut avant le sommet.

 Depuis le sommet de la Punta de las Olas,
Soum de Ramond, Monte Perdido...

 Depuis le sommet de la Punta de las Olas,
Canyon d'Ordesa et Tobacor...

Début de la descente et crête d'éboulis.

Dernier regard vers le Soum de Ramond et la Punta de Las Olas,
depuis la base de la crête.

Soum de Ramond depuis le GR11.

Sommets de Gavarnie: 
Taillon, Casque, Tour, Marboré...
depuis les environs du Col Gordo.

Dernier regard vers las "Tres Sorores".

Iris des Pyrénées.
Fin du parcours.

13 août 2016: Magnifique randonnée au coeur de la partie orientale du Parque Nacional de Ordesa y Monte Perdido, à l'écart des foules s'élançant plus que jamais à l'assaut de ce dernier. 

En 2011, une météo chaotique nous avait empêchés de profiter du spectacle de crête, entre la Punta de las Olas et le Soum de Ramond.

En 2016, sans idée précise en tête si ce n'est de revoir la région avec de meilleures conditions, j'ai pu profiter des paysages exceptionnels, tant sur les sommets que sur les nombreux canyons prestigieux de la région. 

La descente fut un peu plus compliquée par un début  d'indigestion dont je me serais bien passé...


 RESUME DU PARCOURS
Sortie longue à la journée.
Quelques éboulis fuyants sur la crête terminale.
Faire une bonne provision d'eau.

Accès route: Depuis la France (vallée d'Ossau), monter jusqu'au col du Pourtalet, puis basculer en direction de Biescas-Saragosse. Peu après Biescas, bifurquer à gauche (N 260) en direction de Torla, puis de Sarvisé. Arrivé(s) à ce dernier village, on monte à nouveau à gauche en direction de Fanlo que l'on laisse à droite pour se diriger vers Nerin (1280m). Au dessus de l'hôtel du village, la circulation étant réglementée, des navettes (autobus) permettent, du 1er juin au 12 septembre,  de rejoindre un plateau situé au-dessus du Cuello Arenas en 35mn environ, par une piste carrossable. Attention: 1 seul départ matinal à 7h pour un seul retour à... 20h
Réservations par téléphone depuis la France: 00 34 659 536 210.

0h 00: Départ à 2181m, au-dessus du collado ou Cuello Arenas  30T 0744646; 4723630.
On se dirige à l'E-NE en direction du col Gordo. Le cheminement est évident par temps clair (cairns). Après une courte montée, la voie descend légèrement pendant environ 2km.
0h 50: Col Gordo  2200m  31T0254928;4724902.
En poursuivant sur un nouveau sentier en balcon sur le flanc ouest de la Sierra Custodia, on s'élève doucement au NE jusqu'à un plateau herbeux situé sous le col Arrablo, en évitant de se laisser entraîner en descente vers le refuge de Goriz. Belle vue sur la "Cascada de la Cola del Caballo" puis sur  le refuge au NO.
1h 40: cairn à 2244m31 T 0256201; 4726436. On s'élève au NE puis à l'Est sur le GR11, en abordant avec précaution une petite portion rocheuse. 
2h: col de Arrablo ou col supérieur de Goriz 2329m 31T 0256790; 4726727. Belle vue sur la Torre de Goriz et le versant sud des sommets de Gavarnie. On s'élève plus rudement sur un sentier de petits éboulis, jusqu'à une belle cascade.
2h 50: Ruisseau et cascade, 2490m31T 0257483; 4727178. Le sentier s'élève vers le Sud-Est, bute contre un petit mur calcaire (bien repérer les marques parfois effacées du GR) pour atteindre la cote 2720 environ. A cet endroit, il faut s'élever au Nord vers la crête en évitant de se laisser aspirer à droite par une large terrasse inclinée. Puis la voie franchit un ressaut et descend légèrement sur la fin.
3h 30 : Bifurcation (cairn à 2673m):  31T 0258876; 4726695. On s'élève à gauche -plein Nord- en direction d'une faille permettant de franchir la barre rocheuse protégeant la Punta de las Olas. On repère bientôt des cairns à droite de la faille.
3h 45: Partie supérieure de la faille à 2753m - 31T 0258912; 4726752 - que l'on traverse de droite à gauche. 
Au-dessus, le terrain s'élargit et on progresse sur une longue pente d'éboulis. Le fil de la crête, un peu aérien au niveau du dernier ressaut (contournable), dévoile des vues fantastiques sur les deux versants.
4h 30: PUNTA DE LAS OLAS, 3002m ou 3022m selon les cartes (1)31T 0258530;4727505.

A la descente, j'ai contourné la crête par la droite - sentes croulantes - pour retrouver la faille "stratégique" et le chemin du retour.
9h environ: fin du parcours à 2181m.
  • (1) La carte actuelle de l'Instituto Geographico de España donne une altitude de 3022m. Mon altimètre indiquait 3017m lors de mes 2 visites en 2011 et en 2016.

Garmo Negro, "douché", mais pas coulé...!

Merveilleuse boucle vers le Garmo Negro,
ses névés (et torrents!!..) de juillet
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours, à partir de la Majada Alta.
Portion de descente en rouge.
Source croquis: M. Angulo.

Depuis le lac de Panticosa;
Argualas et Garmo Negro. 

 Cascada de Argualas.

Fuente de La Laguna,
peu après le départ sur le sentier. 

A la sortie du bois, la Mallata ou Majada Baja de Argualas
et Pico de Argualas au second plan.

 Depuis la Mallata / Majada baja de Argualas,
Garmo Negro et Collado Pondiellos.

  Depuis la Mallata Alta de Argualas
Pico de Argualas et Garmo Negro.

 Depuis la Mallata Alta de Argualas
Regard en arrière sur Brazato...

Arrivée au pied du grand névé résiduel, vers 2600m,
sous le collado de Argualas.

Remontée (crampons-piolet) vers 2700m. 

 La pente se durcit dans la partie supérieure.

 Depuis la cuvette cotée 2825, le Collado de Argualas.

 Depuis la même cuvette neigeuse, regard en arrière
sur Vignemale, Astazous, Marboré, Mont Perdu...

Depuis les environs du Collado de Argualas, 
crête Argualas- Algas. 

 Depuis le Collado de Argualas, 
le Pico de Algas (NE). 

 Depuis le Collado de Argualas, 
la crête du Garmo Negro. 

Depuis la crête du Garmo Negro,
Ossau, Lurien... un peu ennuagés. 

 Depuis le sommet du Garmo Negro,
Vignemale, puis Astazous, Marboré, Cylindre, Mont Perdu... 

  Depuis le sommet du Garmo Negro,
Pico de Argualas, puis Tendenera, Sabocos, Peña Roya... 

  Depuis le sommet du Garmo Negro,
Pico de Argualas, puis Telera, Retona, Collarada, Pala de Ip... 

 Depuis le sommet du Garmo Negro,
Balaïtous, Gabizos (masqué),
Picos del Infierno et Ibones de Pondiellos... 

Retour sur la crête du Garmo Negro, vers le Collado de Argualas.
Au loin, Telera, Retona, Collarada, Pala de Ip (et Pico de Aspe peu visible)

 Depuis le Collado de Argualas, 
la descente vers la cuvette neigeuse à 2825m.

Descente du névé et Vignemale.

Muraille de Pondiellos dans la descente. 

Barranco de Argualas
et descente "douchée" à souhait... 

Dernier regard vers Pico de Argualas et Garmo Negro,
depuis la Mallata Baja de Argualas.

14 juillet 2016:
Magnifique boucle en solitaire au départ des Bains / Banos de Panticosa au-dessus desquels trônent également les superbes  Picos del Infierno

Par une journée d'été très ensoleillée mais un peu fraîche pour un 14 juillet, j'ai pu profiter des vastes névés au-dessus de la Majada/ Mallata Alta de Argualas, et éviter ainsi les éboulis raides et éprouvants que l'on trouve en général en fin de saison. 

Le retour par le Barranco de Argualas (variante à la voie normale bien signalée mais moins fréquentée semble-t'il) m'a permis de redescendre directement dans le torrent, avec bain de pieds et douche garantis!!

Pas mal de neige sous le sommet, un torrent très actif un peu plus bas, les mois de juillet me réservent toujours leur lot de surprises... Mais cela n'enlève rien au charme du Garmo Negro et de cette région superbe.

J'étais loin de me douter que le retour en France, en ce 14 juillet 2016, serait bien plus triste, quelques heures plus tard...


RESUME DU PARCOURS
Course soutenue; crampons en début de saison.
Se méfier des torrents... également en début de saison.

Accès route (depuis la France): Depuis Laruns en vallée d'Ossau, monter au Col du Pourtalet (1794m) puis basculer en Espagne dans le Val de Tena. Après Formigal et Sallent, passer le lac de Lanuza puis le village d'Escarilla. Peu après ce dernier, prendre à gauche une route sinueuse sur environ 8km, juqu'aux Bains/ Banos de Panticosa.

0h 00: Banos de Panticosa, près du lac; 1651m; 30T 0726281; 4737768.
On suit au NO la route qui longe le lac, puis à son extrémité, on se dirige sur l'un des chemins tracés dans la pinède, toujours au NO. Après 300m environ, on laisse à gauche la belle cascade de Argualas (panneau en 2016), puis on repère à moins de 50m  un départ de sentier.
0h 15: Départ du sentier à 1656m; 30T 0725983; 4737997. On laisse peu après la "Fuente de la Laguna" (voir photo). Le sentier parfois rocailleux s'élève en lacets dans le bois de pins.
0h 40: sortie du bois à 1869m - 30T 0725609; 4738045. La vue est déjà superbe sur un vaste cirque herbeux dominé par les hauts sommets de la zone: Argualas,  Garmo Negro et Pondiellos. La voie s'élève direction ouest dans la Majada Baja de Argualas, puis se dirige provisoirement à l'Est en atteignant un nouveau bosquet (quelques arbres fauchés, probablement par une avalanche). 
On retrouve une direction  ONO plus marquée jusqu'à une bifurcation.
1h 15: bifurcation à 2149m 30T 0725274; 4738636. J'ai laissé la voie de gauche...pour le retour (voir plus bas...!..) pour m'élever à droite. Le sentier devient plus rude, franchit un ou deux ressauts et louvoie dans un terrain mi-herbeux mi-rocheux avant d'atteindre une zone de blocs sous le col de Pondiellos;
2h 10: Fin du ressaut et blocs à 2475m; 30T 0724889; 4739045. On repère quelques cairns ainsi que des marques rouges dans les blocs. La voie laisse bien en contre-haut le col(lado) de Pondiellos et s'élève à gauche plein ouest, en diagonale légèrement ascendante, sous les falaises sud du Garmo Negro.
2h 45: J'ai cramponné à 2625m -30 T 0724313; 4738953- pour grimper d'abord en pente douce direction ouest. La voie se redresse progressivement pour atteindre une cuvette neigeuse.
3h 30: Cuvette neigeuse à 2825m (qui selon certaines cartes ne serait pas le Collado de Argualas, mais une simple rupture de pente... où l'on peut souffler...). 30T 0723775; 4738757.
En laissant à droite la paroi sud du Garmo Negro, j'ai profité de l'enneigement important pour me hisser au NO (belle trace) vers le col désormais bien visible.
3h 50: Collado de (las) Argualas, 2930m ou 2940m; 30T 0723508; 4738964
On s'élève alors à droite sur la crête direction nord-est, en restant proche du fil et en terrain plus stable. Quelques courts passages aériens plus tard, on atteint la partie finale qui s'aplanit sur les derniers mètres.
4h 15 environ: GARMO NEGRO, 3051 ou 3064m selon les cartes (3068m sur mon altimètre) 30T 0723824; 4739090. Panorama immense dans toutes les directions, avec notamment les Picos del Infierno très proches, le Balaïtous, le Vignemale, l'ensemble Marboré-Monte Perdido etc...

Au retour, j'ai rejoint le Collado de Argualas et dégringolé la pente neigeuse -crampons encore plus utiles qu'à la montée...- jusqu'à environ 2650m.
Ensuite, grâce à quelques cairns - dont l'un repérable à 2602m; 30T 0724268; 4738802, placé 100m environ au sud de la zone où j'avais cramponné à l'aller-, j'ai suivi une sente direction SE puis NE.
6h environ: torrent (rive droite du Barranco de Argualas d'après la carte) à 2434m; 30T 0724638; 4738912. Le sentier, abrupt, s'enfonce curieusement dans la gorge, traverse le torrent, avant d'y plonger complètement, alors qu'on repère des cairns posés dans l'eau!! Il n'y a d'autre choix que de profiter de la douche intégrale, en évitant de glisser... puis de retrouver le sentier, rive gauche.
6h 20 (en fonction du débit...) fin de la gorge à 2295m; 30T 0724786; 4738823. ... et zone plus sûre.
On suit le sentier plus ou moins marqué direction SE pour retrouver avec soulagement la bifurcation cotée 2149 et le chemin du retour, dans la verdure accueillante...
8h 15: Banos de Panticosa.