Lapazarra, en double boucle

Lapazarra et Majada de Ukerdi,
dans la solitude et la chaleur étouffante de "Larra", en Roncal.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Refugio de Belagua, à l'abandon.

Deuxième panneau après le départ.

Rencontre insolite dans la forêt profonde.

Clairière et vue sur la Majada de Ukerdi,
dominée ici par la Puntal Baja de Ukerdi.

Ukerdi et Budogia depuis la Majada de Ukerdi.

Lapazarra encore loin.

Lapazarra, versant sud.

Collado de Larreria.

Lapazarra, début du contournement par le sud.

Budogia, Lapakiza de Linzola, 
depuis le GR12. 

Vallée de Belagua depuis le GR12.

Exemple de falaise de Lapazarra, 
versant sud.

Keleta-Kartxela, depuis le GR12.

Depuis le collado occidental de Lapazarra, 
début de l'ascension de Lapazarra.

Eric sur la crête de Lapazarra.

Depuis le sommet de Lapazarra, 
Anie-Anialarra.

Depuis le sommet de Lapazarra, 
Peneblanque, Ukerdi, Trois Rois, Budogia. 

Depuis le sommet de Lapazarra, 
Sierra de Alano.

Depuis le sommet de Lapazarra, 
Ezkaurre (partiellement visible), Txamantxoia.

Depuis le sommet de Lapazarra, 
Keleta-Kartxela, Xardekagaina...

Depuis le sommet de Lapazarra, 
Lakhura, Cortaplana.

Depuis le sommet de Lapazarra, 
Zoom sur Peneblanque, Ukerdi, Trois Rois, Budogia.

Depuis le sommet de Lapazarra, Anie-Anialarra,
Peneblanque, Ukerdi, Trois Rois, Budogia, Ansabère....

Belle fissure au retour.

Retour par le GR12 dans le bois.

RESUME EN PREPARATION.

Ourlène: un lundi au soleil...

Sortie "aspoise" calme,
 dans la chaleur parfois lourde d'un lundi de printemps...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Départ près de la borne n°13.

Abreuvoir à 1103m (Fontaine de Houndagnère)

On retrouve un chemin à 1186m.

Mail Arrouy pendant la montée.

Portion boisée vers 1350m.

Environs de la cabane de Serrisse...

...dominée par le col de Serrisse.

Cabane de Serrisse depuis le col de Serrisse.

Crête vers Ourlène, qu'il va falloir remonter.

Pic de l'Ourlène depuis la crête, à environ 1650m.

Depuis le sommet du Pic de l'Ourlène,
chaînon de Lazerque, plaine d'Arudy.

Depuis le sommet du Pic de l'Ourlène, Ourlenotte,
Rocher d'Aran, puis Moulle de Jaüt, Petit Gabizos.

Depuis le sommet du Pic de l'Ourlène,
Gabizos, Ger, Amoulat, et un peu plus près,
Montagnon et Mailh Massibé.

Depuis le sommet du Pic de l'Ourlène,
Ossau, Sesques, Bergon, Marère, Pic d'Aspe, Visaurin...

Depuis le sommet du Pic de l'Ourlène,
Acherito, Ansabère, Trois Rois, Anie, Soumcouy...
Au loin, Haute-Soule.

Chaleur au sommet...

Depuis la crête, au retour, 
Andurte-Roumendarès.

Depuis la crête, au retour, 
versant nord de l'Ourlène/Pale de l'Ourlène,
puis Andurte-Roumendarès.

Cabane de Serrisse depuis le vallon de Serrisse. 

Intérieur de la cabane de Serrisse.

Ourlène depuis la cabane de Serrisse.

Source près de l'abreuvoir à 1103m.

Mailh Arrouy et sa crête sud,
depuis le chemin herbeux.

22 mai 2017:
Belle ascension de ce sommet discret, pourtant point culminant du massif calcaire situé entre Escot en vallée d'Aspe et le plateau du Bénou en basse vallée d'Ossau.
J'y avais fait une visite plutôt décevante en juin 1996, par un itinéraire croulant et sans visibilité sur la fin.
En y retournant près de 20 ans plus tard (!..), j'ai pu apprécier le calme des lieux et le magnifique panorama qu'offre le sommet. J'ai opté cette fois-ci pour une voie peu fréquentée - d'environ 1000m de dénivelé- qui passe par la cabane de Serrisse et le col de Serrisse.

Le tout avec une chaleur parfois suffocante pour un mois de mai, dans le vallon de Serrisse et sur la crête finale. Heureusement, le retour dans le bois a permis à ma fidèle coéquipière à 4 pattes de récupérer des forces puis de profiter de l'abreuvoir (Fontaines de Houdagnère) et de sa source inespérée... pov' bête .

RESUME DU PARCOURS:
Sentier assez raide au départ dans le bois.
Crête finale hors sentier.

Accès route: Depuis Escot, monter en direction du Col de Marie-Blanque par la D294.
Après la sortie du village, après 7.5km de montée, repérer la borne kilométrique n° 13 située près d'un chemin herbeux, et à 1.7km à l'ouest du Col de Marie-Blanque.

0h 00: Borne n° 13 à 843m; 30T 0701472; 4771654.
On emprunte direction SO le chemin herbeux (herbes hautes au printemps).
0h 10: Au premier carrefour à 880m; 30T 0701264; 4771575, on grimpe à gauche au niveau d'un cairn, jusqu'à atteindre une: 
0h 15: nouvelle bifurcation à 920m; 30T 0701290; 4771516. On prend alors la piste de  droite sur quelques dizaines de mètres et on repère deux cairns sur la gauche de la piste.
0h 20: Départ du sentier (point de repère important...), à 932m; 30T 701209; 4771496.
Ce sentier, bien marqué, s'élève rudement dans le bois, passe un peu plus haut près d'un abreuvoir à 1103m (Fontaines de Houndagnère) et atteint une clairière que l'on remonte sèchement au sud en suivant quelques cairns.
0h 55: piste à 1189m; 30T 0701240; 4771044. 
On suit à gauche un nouveau chemin herbeux qui effectue un peu plus tard un virage sur la droite. On repère un balisage ancien, fait de deux traits jaunes.
1h 05: fin du chemin à 1267m; 30T 0700845; 4770958.
On emprunte le sentier qui monte dans le bois direction ouest, redescend quelque peu avant d'aborder une zone karstique, au milieu de nombreux et superbes hêtres. L'endroit est sauvage et évoque les forêts lapiazées de certains massifs voisins... On contourne ensuite une doline par la droite en suivant toujours les cairns.
1h 40: Sortie de la forêt à environ 1410m. On passe en contrebas de la cabane de Serrisse,  (peu visible derrière les rochers, à droite), et bien au-dessus du creux du vallon où on distingue des restes de cabanes et de clôture. En suivant des sentes plus ou moins nettes en dévers, on remonte la vallon de Serrisse et on vise le col au SSO.  
2h 00: Col de Serrisse à 1475m; 30T 0700306; 4769923. Belle vue sur les massifs d'Aspe et du Barétous. 
On prend pied sur la crête, en suivant à l'Est des sentes discrètes et en évitant quelques petites portions calcaires un peu taillantes. En suivant le fil, on s'élève progressivement en direction du sommet, précédé d'une courte portion rocheuse.
2h 45: zone rocheuse marquée de plusieurs cairns à 1702m. 30T 0701399; 4769975.
On s'élève à gauche vers le fil avant d'appuyer légèrement à droite et d'apercevoir bientôt l'imposant cairn sommital.
3h environ: Pic de l'OURLENE,  1813m; 30T 0701669; 4770002

Je suis revenu par le même itinéraire, en faisant une courte pause à la cabane de Serrisse situé à 1445m; 30T 0700452; 4770333. Selon Véron, cet abri pastoral aurait été construit en 2003 (?). L'intérieur est propre et bien équipé.
Le retour ombragé fut bien agréable et la dernière pause près de l'abreuvoir plus qu'appréciée...

Senzouens, Escurets en mini boucle

Petite sortie tranquille, 
au-dessus du Col de Marie-Blanque
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
A départ du col de Marie-Blanque, monument en hommage 
aux Résistants/Républicains  espagnols.

Entrée dans le bosquet.

Panneau à 1131m.

Depuis la montée, la Serre de Loume.

Depuis le 1er replat, 
Rocher d'Aran, Ourlenotte, Ourlène.

Depuis le 1er replat, 
contrefort sud d'Escurets.

Depuis le plateau calcaire, le Senzouens.

Chemin d'Etchaux et Senzouens.

Arrivée au sommet du Senzouens ou le Brèque.

Sommet du Senzouens.

Depuis le Sommet du Senzouens,
plaine d'Ogeu, Buziet, Buzy...

Depuis le Sommet du Senzouens, le Pic d'Escurets.

Depuis le Sommet du Senzouens, .
Montagnon, Mailh-Massibé, Rocher d'Aran, Ourlenotte, Ourlène.

Arrivée au Pic d'Escurets.

Depuis le Sommet du Pic d'Escurets.
Serrisse, Andurte, Roumendarès, puis pic d'Orhy.
Plus loin, entre Serrisse et Andurte.
cime enneigée du Pic des Trois Rois.

Sommet du Pic d'Escurets.

Depuis le Sommet du Pic d'Escurets.
Moulle de Jaüt, Gabizos, Ger, Amoulat, Gerbe...
Plus près, Barsaut, Soum de Counée, Senzouens...

Depuis le Sommet du Pic d'Escurets, le Mail Arrouy. 

Depuis le Sommet du Pic d'Escurets,
d'Oloron à Herrère.

Depuis le Sommet du Pic d'Escurets,  
Montagnon, Mailh-Massibé, Rocher d'Aran, Ourlenotte, Ourlène.

Dans la descente, vue sur
Moulle de Jaüt, Gabizos, Ger, Amoulat, plateau du Benou..

29 avril 2017:
Petite sortie de "reprise" après presque un mois sans montagne.
Connaissant déjà le Pic d'Escurets, j'ai, avec ma fidèle chienne Hanna, d'abord visité le Senzouens (ou le Brèque) à l'Est du sommet principal.

La randonnée est facile et bien tracée par temps clair, et le panorama intéressant sur la vallée d'Ossau et les hauts sommets de Gourette notamment. Mais le Senzouens est évidemment beaucoup moins visité que son voisin.

On y accède depuis le col de Marie-Blanque, en suivant le même itinéraire que celui du Pic d'Escurets, jusqu'au plateau calcaire un peu gondolé situé à 1310m (panneau un peu plus haut à 1323 m- 30T 0702757; 4773006)

Il suffit ensuite d'appuyer au NE puis Est pour viser le Senzouens,  au-dessus d'un chemin herbeux bien visible.
Au sommet 1392m; 30T 0703305; 4773185, on profite du panorama avant de pousser au retour jusqu'au Pic d'Escurets situé à 1440m: 30T 0702388; 4773499.

Retour par le même itinéraire pour une petite boucle qui ne dépasse pas 2h 45 par bonnes conditions.