Fallait pas abuser... du Pinaré!

"Variante" musclée
au coeur du massif de Quimboa, dans la région de Zuriza.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Entrée du ravin/barranco de Gamueta (voie retour)
Le départ est sur l'autre rive (à gauche de la photo)

Txamantxoia ou Pico Maz,
peu après le départ.

Entrée dans la deuxième partie du barranco de Gamueta.

Regard en arrière sur Txamantxoia ou Pico Maz.


Arrivée près de l'abri pastoral de Gamueta.

Près de l'abri pastoral de Gamueta.

Coulée récente près de la cabane.

Partie supérieure du vallon, exposée aux avalanches.

Tracé approximatif de la montée finale, 
depuis le sentier du retour.


Montée vers la crête et premier ressaut rocheux.


Corniche imposante sous le sommet de Pinaré.

Chinebral de Gamueta, Gorreta de los Gabachos, Anzotiello,
depuis la pente finale du versant nord du  Pinaré.


Second rocher rocheux et coulées à droite.

Depuis le sommet de Pinaré,
Orhi, Otsogorrigaina, Kartxela...

Depuis le sommet de Pinaré,
Peña Forca, muraille de los Alanos..

Zoom sur Espelunga.

Quimboa Bajo tout proche.
Au loin, Bisaurin.

Retour sur la crête de Pinaré,
sur fond de Espelunga-Ezkaurre.

Descente du versant nord et second ressaut rocheux.

Descente vers l'ouest ,
Txamantxoia en arrière-plan.


Hêtraie de Gamueta.

Piste de Gamueta, rive gauche du torrent.

22 avril 2018: 
Itinéraire sauvage et en grande partie "improvisé" pour visiter une région peu fréquentée des montagnes de Zuriza où je retourne toujours avec autant de plaisir.

Partis avec l'intention de grimper sur les crêtes de Quimboa à partir du ravin/ barranco de Gamueta (1), nous avons dû changer d'option à partir de la cabane des bergers de Gamueta en raison des risques d'avalanches élevés dans le vallon orienté SE. Il nous a donc fallu trouver une voie détournée, entièrement hors sentier et parfois très raide, à travers le versant nord du massif. L'arrivée sur la crête par la longue crête panoramique de Pinaré est venue récompenser une rude montée, où le terrain  était souvent instable, entre neige collante et sol délité.

Merci à Eric de m'avoir accompagné dans ces contrées solitaires où nous n'avons rencontré personne.
  • (1) La voie hivernale la plus sûre et la plus fréquentée part du vallon de Tatxera, juste au niveau du camping de Zuriza. Elle fait partie des courses prisées des skieurs de randonnée, mais à bien évaluer sur neige de printemps (versant sud).
                                
RESUME DU PARCOURS
Course en grande partie hors sentier réalisée principalement sur neige de printemps instable (raquettes, piolet-crampons utiles)
Orientation délicate en versant nord.

AVERTISSEMENT: l'itinéraire décrit ci-dessous a été réalisé hors sentier depuis la cabane de Gamueta et semble être réservé à une voie d'été peu fréquentée. Nous avons volontairement choisi cette variante, très raide par endroits, car les risques d'avalanches dans la partie supérieure du vallon de Gamueta (voie hivernale plus directe) étaient trop élevés.

Accès route:
Depuis Arette, monter au Col de la Pierre St Martin, puis basculer en Navarre en direction d'Isaba. Suivre la route sur 22 kms puis, 3kms avant Isaba, prendre à gauche la route NA-2000 en direction de Zuriza. Passer le col Argibiela (ou Puerto de Navarra) et descendre à Zuriza (12kms). Remonter la route du refugio de Linza sur environ 2km, pour s'arrêter à l'entrée du Barranco de Gamueta (début de piste).

0h 00: Entrée de la piste du ravin de Gamueta, 1282m; 30T 0679086; 4750411.
On laisse cette piste pour passer (pont routier) rive droite du ruisseau et repérer un enclos.
On passe près de ce dernier pour s'élever direction  NE puis Est dans les pâturages, en s'éloignant de l'eau. 
Après une dizaine de minutes où le sentier disparaît, on repère en contre-haut un balisage jaune et vert à 1382m- 30T 06799116; 4750632. 
On retrouve alors un sentier, bien tracé qui s'enfonce dans le vallon de Gamueta, solitaire et reposant...
On remonte le long du ruisseau sur sa rive droite et on atteint sans trop de problème:
1h 15 (selon neige): l'abri pastoral de Gamueta, 1642m. 30T 0681848; 4750197.
La voie classique pour monter sur la crête "des" Quimboa (Alto et Bajo) s'oriente au SE, rejoint le large vallon (Canada de Anzotiello), qui mène notamment au col de Quimboa par un couloir incliné. 
Voyant que des coulées s'étaient déjà produites dans le vallon et compte tenu des risques d'avalanche du jour, nous avons préféré repérer une "voie" (!) plus directe en versant nord. Il a fallu pour cela s'élever en terrain certes peu enneigé mais très raide, un peu à l'écart du ruisseau situé au SSO de la cabane. Cette voie n'est vraiment pas recommandable. Elle évite cependant un détour en descente par l'ouest. J'ai choisi de ne pas détailler cette voie "directe", hors sentier, qui peut varier en fonction du débit des torrents.
2h: Partie supérieure du vallon vers 1665m, à l'ouest du Mallo Paco figurant sur la carte. 30T 0681505; 4749553.
On aperçoit quelques traces du sentier d'été (?) qui s'oriente à l'ouest avant de venir buter, en terrain très enneigé ce jour-là, sur la base d'un éperon-1723m; - 30T 0681262; 4749402 -descendant du Pinaré (voir photo et tracé). La crête nous faisant face était cornichée à souhait...
On s'élève alors avec prudence entre terrain délité et névés très pentus où certaines parties étaient glacées.
 On atteint une partie plus rocheuse où il existe un ou deux passages en terrain très délité. (1), puis une seconde partie rocheuse située juste au-dessous de la crête. Le terrain s'adoucit enfin pour atteindre la crête du Pinaré à 1979m. 30T 0681379; 4748833.
3h à 3h 15: Crête et magnifique vue sur tous les massifs environnants. La vue s'élargit au fur et à mesure de la progression désormais plein Est. 
3h 45: en raison des conditions et du détour: PINARE, 2017m; 30T 0681898; 4748626- Nous avons choisi de récupérer des efforts consentis (!..) et de faire une longue pause déjeuner à cet endroit, sur une portion sans neige, idéale pour la détente...
Magnifiques vues sur Anzotiello, Gorreta de Los Gabachos, Peña Forca et la longue crête des Alanos, Ezkaurre, puis au loin sur Castillo de Acher, Bisaurin, Aguerri...

J'ai choisi de conserver les crampons au retour afin de profiter un peu plus des pentes enneigée mais en neige vraiment molle. 
4h 15: Parvenus au pied du versant nord du Pinaré vers 1650m- 30T 0680468; 4749789-, nous avons bifurqué à l'ONO vers un sentier assez visible qui nous a conduits, au milieu de névés parfois très en dévers, vers la partie supérieure du bois de Gamueta. 
Au lieu de suivre ce sentier recouvert intégralement de neige au milieu des sapins, nous avons à l'aide du GPS dégringolé les pentes en terrain dégagé pour s'enfoncer ensuite dans la hêtraie, sur sol assez sec. Au terme d'une descente prudente, nous avons retrouvé la piste du barranco, rive gauche.
6h: Piste de Gamueta, 1300m; Il ne reste plus qu'à suivre la piste jusqu'à son terme...
7h environ: Entrée du Barranco de Gamueta.
  • (1) Avec crampons et piolet, on peut remonter la pente raide de droite mais avec risque de coulée(s), et ainsi contourner une cheminée en terrain très délité à 1847m.

Tuhou Gran.. dans le vent. .

De la neige de printemps, du vent...
... mais une magnifique sortie ensoleillée!
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.
NB: la portion de montée en rouge dans la forêt est confuse.

Depuis les bords du ruisseau de La Gaoube,
Bedouret/ Pla de l'Arcouade. 

Arrivée au Pla de Castet à la sortie  de la forêt,
sur fond d'Arcouade. 

Depuis le Pla de Castet, le Courtaou des Esclozes
et plus loin Pic du Midi de Bigorre, Cap des Pénès. 

 Depuis le Pla de Castet, le Pla de l'Arcouade. 

 Arrivée près du ruisseau de la Gaoube,
sur fond de Soum de Coste Oueillères et Soum de Marianette.

Courtaou des Esclozes.

Près du Courtaou des Esclozes,
ruines de cabanes et de leytés.

 Depuis les environs de la cabane,
Soum de Coste Oueillères.
Au loin, Arbizon et Monfaucon.

 Dans la montée près du Castet Sarradis,
le Soum de Marianette.

Depuis le sommet du Castet Sarradis, le discret Tuhou Gran
surmonté du Soum de Marianette.

Tuhou Gran , Soum de Marianette
et Pic des Quatre Termes. 

Pic du Midi de Bigorre. 

Zoom replay...

Depuis le sommet du Tuhou Gran,
 Le Soum de Marianette et sa corniche ventée...

Depuis le sommet du Tuhou Gran,
 Coste Oueillères, pics d'Aulon et de Cettiou.

 Depuis le sommet du Tuhou Gran,
 Coste Oueillère.

 Depuis le sommet du Tuhou Gran,
 Arcouade, puis Signal de Bassia, Berdaoulou.

Descente dans mes traces. 

Nouveau passage au Castet Sarradis au retour.

 Regard en arrière sur la limite de l'enneigement
vers 1520m.

Retour à la cabane du Courtaou des Esclozes. 

Cabane d'Artigussy. 

Leyté d'Artigussy.

4 avril 2018:
Superbe sortie de printemps dans le secteur de Payolle, hors affluence hivernale... et hors vacances scolaires...

La région au sud de la station - fermée pour la saison 2017-2018- est fréquentée par les skieurs de randonnée et les amateurs de crêtes enneigées. 

En ce début du mois d'avril le redoux a eu raison de la couche neigeuse au-dessous de 1500m environ, alors que les parties supérieures étaient couvertes d'une neige "de printemps", donc assez instable. 

Le Tuhou Gran et son voisin le Castet Sarradis sont intéressants à gravir lorsque le risque d'avalanche est élevé.

RESUME DU PARCOURS:
Raquettes en période hivernale.

Accès route: Depuis Campan, emprunter la D918 en direction de Payolle.
J'ai choisi de stationner près du bâtiment principal de la station touristique, sans gêner l'accès à un enclos.

0h 00: Enclos à 1081m; 31T 0277957; 4758099; 
J'ai traversé le ruisseau de la Gaoube à hauteur du panneau indiquant le départ des sorties en chiens de traîneau.
On s'élève vers le SO dans l'herbe pendant environ 10mn jusqu'à un chemin goudronné. On le suit direction SSO pour s'élever bientôt à droite, rive gauche du ruisseau du Hour. 
J'ai quitté le chemin au niveau du plateau pour monter à gauche (SSO) jusqu'à un enclos. J'ai ensuite remonté une piste forestière raide et boueuse, à droite de l'enclos. Après quelques zig-zags dans la forêt (peu recommandable, coupes de bois récentes), j'ai retrouvé la piste pour monter vers le Pla de Castet.
0h 55: collet près du Pla de Castet à 1369m; 31T 0276213; 4757018. Belle vue sur le Pla de l'Arcouade au sud.
Le sentier, évident, descend légèrement direction OSO vers le ruisseau de la Gaoube.
1h 10: Pont à 1290m; 31T 0275623; 4756773. On monte plein nord puis ouest en direction de la cabane.
1h 20: Courtaou des Esclozes et sa cabane rénovée (1), 1342m; 31T 0275335; 4756826
On monte ensuite à flanc vers le sud en direction de la crête, en suivant le sentier balisé en jaune. On quitte le sentier vers 1520m; 31T 0274777; 4756047- pour remonter pleine crête vers le sud. Le jour de cette sortie, on trouvait de la neige continue à partir de 1530m environ. 
2h environ: Après avoir chaussé les raquettes, j'ai remonté la crête évidente direction sud puis légèrement SSO. Une petite portion un peu pentue et surtout le vent fort ont ralenti ma progression.
2 h 45: Castet Sarradis , 1781m; 31T 0274513; 4755149.
On descend quelques mètres pour s'élever en pente douce direction sud-ouest et contourner le sommet par la droite où la neige était épaisse et ventée.
3h 10: TUHOU GRAN, 1911m; 31T 0274080; 4754574.
Belle vue sur le massif de l'Arbizon, le Coste Oueillère et le Soum de Mariannette tout proches, le Pic de Midi de Bigorre, la vallée de Campan dominée par le Bassia.

Je suis revenu par le même itinéraire jusqu'à la cabane des Esclozes et le pont en ciment. 
J'ai ensuite emprunté la piste au nord pour rejoindre les cabanes d'Artigussy à 1236m; 31T 0276279; 4757615 et retrouver un peu plus bas le complexe touristique.
6h:  Payolle.
  • (1) Le Courtaou des Esclozes est un ancien hameau pastoral (abandonné vers 1940), dont une cabane a été restaurée par la Mairie de Campan. Cet ensemble comprenait plusieurs cabanes alignées le long d’un canal alimentant les leytés. Ces petites constructions de pierres permettaient aux vachers de conserver le lait au frais après la traite. On peut observer leurs ruines près des Esclozes, ainsi que près de la cabane d'Artigussy située un peu plus bas.

Cabane de Crambots en détox

Séance décrassage d'après réveillon,
entre chemins boueux et neige lourde...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Départ de l'aire de stationnement du Houndas. 

Premier chemin raide et raviné. 

Quelques névés clairsemés vers 1200m. 



Crête de Saubajot. 

 Cabane Les Bordes ou Lasbordes.
dominée par la pointe cotée 1657.

Moullé de Jaüt entre les nuages. 

  Cabane Les Bordes ou Lasbordes,
à l'écart du chemin principal.

Peu avant la bifurcation du Col d'Aran,
la neige recouvre la piste. 

 Neige de plus en plus présente dans le bois.

Trace à faire...

Derniers virages avant la cabane de Crambots. 

Cabane de Crambots dans le vent. 

Cabane de Crambots ou Crambottes. 

Depuis la cabane de Crambots ou Crambottes,
Esturou et Pointe cotée 1657,
au-dessus du bois de la Herrère .

Intérieur de la cabane de Crambots. 

Début de la descente sous les nuages.

Passage où il faut à nouveau brasser... 

Environs de la cabanes Les Bordes. 

Pic de Ger depuis les environs de Houndas.

4 janvier 2018:
Première sortie de l'année où j'ai fait le choix de me diriger vers une cabane plutôt qu'un sommet, après les pluies fortes et autres tempêtes Ana, Bruno et Carmen! Seule Eleanor aura épargné les Pyrénées, mais pas d'autres régions hélas. 

Pour cette cabane bien située en basse vallée d'Ossau, il a quand même fallu contourner quelques portions boueuses et branches cassées, avant de trouver une couche de neige épaisse mais très humide à partir de 1300m environ.

Bref des conditions idéales pour chauffer les quadriceps et transpirer un peu après les agapes de fin d'année...

RESUME DU PARCOURS:
En hiver, dernière partie souvent très enneigée 
mais sur chemin bien tracé.

Accès route: Depuis Bielle et Bilhère, monter en direction du col de Marie-Blanque par la D294. Au niveau de la chapelle de Houndas (820m), prendre à gauche la route pendant environ 700m et se garer sur une petite aire de stationnement située à 870m.

0h 00: Aire de stationnement à 870m; 30T 0706590; 4770481
On prend la piste forestière au Sud- poteau directionnel- pour laisser quelques granges et un abreuvoir, ainsi que des chiens parfois bien agités!
On quitte la piste environ 300m après l'abreuvoir - 30T 0706443; 4769683- pour grimper -raide et glissant- dans un bosquet. 
Vers 970m, le chemin s'oriente au SO et retrouve la piste à 1075m. On peut la suivre en direction de la cabane les Bordes ou cabane de la Herrère (voir photo), ou la couper à plusieurs reprises, selon les conditions, boueuses ce jour-là.
1h 10: Cairn à 1310m à droite de la piste - 30T 0704776; 4768836 - , indiquant l'amorce du sentier du col d'Aran.
On reste sur la piste, entièrement enneigée ce jour-là, jusqu'à la cabane de Crambots. Les lacets m'ont semblé longs dans une neige lourde où il a fallu faire la trace...
1h 45 (en raison de la neige): Cabane de Crambots, 1458m (1438m sur mon altimètre); 30T 0704915; 4768437.
NB: contrairement aux autres hivers (semble-t'il), la cabane était ouverte en janvier 2018. La Commune de Bielle, propriétaire de cette cabane, semble l'avoir mise à disposition des randonneurs récemment (cahier trouvé sur place). Il ne reste plus qu'à prendre soin des lieux...

Retour par le même itinéraire en 1h 30 environ.