Acherito, versant sud / Collada del Huerto de Acherito

Très belle journée de printemps
pour aller caresser le Mallo de Acherito...
... en conditions hivernales!
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Depuis le Refugio de Linza,
le Paso del Salto del Caballo.

Depuis le Paso del Salto del Caballo,
contreforts de Lapakiza Linzola.

Depuis le Paso del Salto del Caballo, Ezkaurre.

Montée dans le bois de Gamueta.

En arrivant près du Paso del Oso ou Onso,
regard en arrière sur Txamantxoia ou Pico Maz.

Pente à remonter, 
au-dessus du Refuge métallique / Refugio metallico.

Dans le début de la pente, 
au-dessus du refuge métallique, un montagnard solitaire.

En arrivant près de la Plana de Diego, vue sur 
Ukerdi-Budogia-Hiru Erregeen Mahaia  /Mesa de los Tres Reyes, 
Table des Trois Rois.

Depuis la Plana de Diego, 
Acherito, Chinebral de Gamueta.

Depuis la fin du vallon (Plana del Diego),
combe à remonter vers le Collado del Huerto de Acherito
(en vert, voie utilisée à la descente, en dévers mais moins raide)

Depuis les environs du Collado del Huerto de Acherito,
Chinebral de Gamueta, falaises du versant nord.

Depuis les environs du Collado del Huerto de Acherito,
regard en arrière sur Txamantxoia et Haute-Soule
(Kartxela-Txardekagaina- Otsogorrigaina; Orhi dans les nuages).

Depuis la dernière pente vers le Mallo de Acherito,
 rocher à environ 2300m, à gauche du sommet.

Depuis la montée vers le Mallo de Acherito,
regard en arrière sur Gamueta à droite, 
puis Gorreta de los Gabachos, Mallo Gorreta, Pietraficha?.

Dans la descente, passage en dévers 
et montagnard navarrais en équilibre,
sous le Chinebral de Gamueta.

Retour vers la Plana de Diego.

Pause bien méritée...
Le matériel a tenu...

Remontée vers la partie supérieure de la Plana de Diego.

Depuis la Plana de Diego, zoom sur Ukerdi / Alto de Ukerdi...

... et sur Lapakiza Linzola.

Arrivée près du Paso del Oso,
le refuge métallique dominé par Txamantxoia.

Retour dans le Bosque de Gamueta.

Jonquilles près du Paso del Salto del Caballo.

Sur la route du  retour, près du camping de Zuriza,
vue sur la crête /cresta  de Alano.

25 avril 2016:
Superbe journée ensoleillée versant sud des Pyrénées occidentales, saupoudrées par les chutes de neige de la veille, alors que le versant nord est resté bouché une bonne partie de la journée... 

Par-delà le majestueux vallon de la Plana de Diego, la montée sous les falaises du Chinebral de Gamueta, en direction du Collado del Huerto de Acherito et du Mallo de Acherito qui le domine, est spectaculaire, mais raide par endroits, surtout en cas de neige abondante. 

Des conditions intéressantes pour tester un équipement hivernal tout neuf... et des jambes beaucoup moins neuves...


RESUME DU PARCOURS:
Conditions hivernales,
pentes finales raides, piolet-crampons indispensables.

Accès route depuis la France: Depuis Arette, monter au Col de la Pierre-St-Martin (appelé Portillo de Ernaz par les Roncalais), puis basculer en Navarre en direction d'Isaba / Izaba. Suivre la route sur 22km, puis, 3km avant Isaba, prendre à gauche la route NA-2000 en direction de Zuriza. Passer le col Argibiela ou Puerto de Navarra et descendre à Zuriza (12km depuis la bifurcation). Remonter à gauche une piste sur environ 5km en direction du Plano de la Casa et du Refugio de Linza.

0h 00: Refugio de Linza, 1345m; 30T 0679642; 4751832.
On descend au SSO pour se diriger à droite vers une passerelle. On peut traverser le ruisseau pour ensuite remonter la piste de ski de fond vers l'Est jusqu'à un panneau en bois indiquant  "Achar del Caballo" et Bosque de Gamueta". La piste vire à droite puis aussitôt à gauche, au niveau d'un panneau plus récent.
Environ 50m plus loin, on repère sur la droite à 1373m  - 30T 0679794; 4751652- un départ de sentier dans le bois. On s'élève direction sud au milieu des hêtres et des rochers, sur ce sentier balisé jaune et vert.
0h 20 environ: Paso del Salto del Caballo, 1427m; 30T 0679795; 4751486. Belle vue sur Ezkaurre et Espelunga.
On bascule au sud pour trouver rapidement un nouveau panneau directionnel. 
On suit alors vers l'Est la direction "Chinebral y Plana de Diego" pour s'élever dans le joli bois de Gamueta sur un sentier qui ce jour-là, comme en 2015 à la même époque, était enneigé dans sa partie supérieure.
1h environ: Collado del Paso del Oso, à la sortie du bois à 1622m; 30T 0680814; 4751286.
Au lieu de descendre jusqu'à la cabane (refuge) métallique située à 1604m- 30T 0681068; 4751288., j'ai visé un sentier qui remonte de gauche à droite - voir tracé-, puis remonté direction Est vers un dôme bien visible, en traversant quelques névés résiduels. Le sentier, plutôt rude (!)... se perd parfois et rejoint la crête au milieu de quelques cairns, dont l'un, énorme, peut servir de repère à 1870m: 30T 0681797; 4751122.
2h environ: la pente s'adoucit pour atteindre vers 1970m la partie supérieure de la Plana de Diego où la neige couvrait peu à peu le sol. Superbes vues sur Ukerdi- Trois Rois-Ansabère.
Il faut alors remonter direction E-SE sur environ 300m, avant de descendre à gauche dans le vallon, en choisissant la pente la moins prononcée (peu exposé).
On atteint le fond du vallon, superbe, qui se remonte sans difficulté si la neige est en bonne condition, sur environ 1.5km. 
En l'absence de traces, j'ai choisi de cramponner vers 1940m - 30T 0682639; 4751112.
J'ai ensuite remonté directement la combe très raide (glissade interdite...) en utilisant une trace ancienne de skieur. A noter que le cheminement en dévers, sur la droite de la combe (voir tracé) est préférable et je l'ai emprunté sans problème à la descente.
3h 45 environ: Collado del Huerto de Acherito, 2169m; 30T 0684400; 4751061...où on reprend son souffle...
Vue saisissante sur les falaises nord du Gamueta, puis de plus haut, vers 2240m environ (1), sur 'l'entonnoir" ouvrant la perspective sur les sauvages Mallo Gorreta, Gorreta de los Gabachos etc... 
A noter que le ressaut du Mallo de ACHERITO, au-dessus de 2300m peut être délicat en neige dure.

Retour par le même itinéraire en 3h environ.
  • (1) La pente finale du Mallo de Acherito est intéressante pour tester l'équipement hivernal. Son inclinaison moyenne varie, sur environ 200m de dénivelé, de 30 à 40°, selon les topos,  ici ou  là...

Montagne du Rey / Soum de las Picarras

Belle grimpette de printemps, 
avec un peu de boue et beaucoup de vue(s)...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours

Premier abreuvoir et balisage. 

Première bifurcation "à découvert" (540m).

Le ciel s'illumine sur Pic de Gerbe,
Lauriolle, Larie, Montagnon...

Bifurcation indiquée à 914m (886m sur mon altimètre)
 et panneaux.

Départ de la crête "non balisée", à 1078m. 

La pente se redresse... 

 Montée de quelques trailers, 
avec Arudy-Louvie-Juzon en arrière-plan.

Depuis le col coté 1274 (panneau), 
la crête ouest du Soum de las Picarras. 

Depuis la crête ouest du Soum de las Picarras,
vue sur Gerbe, Lauriolle, Larie... 

 Depuis la crête ouest du Soum de las Picarras,
Pambassibé, Cézy, Ossau, Aule... 

 Depuis la crête ouest du Soum de las Picarras,
Moulle de Jaüt, Pic de Ger.
Plus près, Sésénite.

Progression sur la crête. 

Du sommet du Soum de Las Picarras, 
Soum de la Pale, Mail... 

 Du Soum de Las Picarras, 
Ossau, Aule, Sesques et plus près, pic de Gerbe. 

Du Soum de Las Picarras, 
Pic de Gerbe, Marère, Bergon, Lauriolle, Larie/Lariou. 

 Du Soum de Las Picarras, 
Montagnon, Mailh Massibé, Rocher d'Aran, Ourlène...

Voie de descente - et de montée...-
depuis le dernier col. 

Sommet secondaire (1305m) du Soum de las Picarras,
puis Escurets au fond et au centre. 

Vue du sommet désormais bien éloigné,
 depuis le sentier de descente.

Depuis le sentier de descente,
Rocher d'Aran, Ourlène, Counée-Barsaut-Escurets. 

Descente sous le soleil. 

Hépatique noble (Hepatica nobilis).

Clairière et sentier nettoyé.

Deuxième abreuvoir (540m)

3 avril 2016:
Belle ascension de début de printemps vers le Soum de las Picarras, point culminant de la Montagne du Rey (1), au-dessus de Louvie-Juzon.

La montée est soutenue mais bien balisée et/ou tracée et représente environ 920 m de dénivelé lorsqu'on part directement du village.

La dernière portion avant le col est raide et peut être glissante sur sol humide, comme ce fut le cas le jour de cette sortie... mais pas de quoi cependant impressionner ma fidèle chienne Hanna, plus en forme que jamais pour choisir les variantes les plus commodes...
  • (1) Tout au long du parcours, le nom de "Montagne du Rey" apparaît fréquemment. Il s'agit du nom du massif dont le Soum de Las Picarras constitue le point culminant. Au-delà, la crête - des Garrocs- se poursuit vers l'Est. Son parcours, assez sauvage et escarpé comme on peut le voir  ici, doit être entrepris par bonnes conditions (une chute mortelle en 2010).

RESUME DU PARCOURS
Fin d'ascension raide,
assez délicate sur sol humide.
Accès route: 
A Louvie-Juzon, que l'on atteint par  la D934 en venant de Pau ou la D920 en venant d'Oloron, on traverse la place Camps pour se garer environ 450m plus haut, juste avant l'entrée de la Rue du Rey.

0h 00: Entrée de la Rue du Rey à 430m - 30T 0710405; 4773672-
On l'emprunte sur environ 200m, puis la route se transforme en piste carrossable. On laisse d'abord à gauche le chemin des carrières pour rejoindre une barrière canadienne et la franchir.
On remarque une table et des bancs puis on bifurque à gauche/Est en repérant un panneau "Circuit du Piémont du Rey", près d'un abreuvoir. 
Le chemin entre dans un bosquet, rejoint un nouvel abreuvoir à 540m - 30T 0710735; 4773234- et atteint une clairière. 
En suivant les marques au sol, on s'élève en lisière du bois de Dreyturère pour y entrer après quelques zig-zags soutenus. Le sentier s'élève en lacets réguliers et rejoint une première esplanade à 840 m - panneaux. Il s'aplanit, descend très légèrement et remonte pour atteindre une bifurcation.
1h 10: Bifurcation à 886m (914m selon un poteau directionnel sur la gauche; 30T 0711994; 4773208.
On emprunte à droite / OSO le sentier indiqué: "Sommet Montagne du Rey - Lo Rei". Celui-ci s'élève énergiquement pendant une demi-heure environ,  jusqu'à un petit replat.
1h 40 environ: Replat et panneau à 1078m indiquant "Montagne du Rey - Option, non balisé"; 30T 0711832; 4772828. Belle vue sur la vallée ainsi que sur l'avant-sommet du Soum de Las Picarras, le sommet principal n'étant pas encore visible.
Le sentier devient brusquement plus étroit et se perd un peu au départ. On repère une sente noirâtre qui s'élève rudement direction Sud-Est. Le jour de ma sortie, le sol était humide et glissant (prudence à l'aller comme au retour). 
2h 05: Col à 1277m, nouveau panneau, 30T 0712149; 4772561. On souffle en appréciant la vue sur la vallée et sur les montagnes d'Ossau.
On suit à gauche la crête menant au sommet, en feintant au départ les rochers par la droite.
2h 20 environ, SOUM de Las PICARRAS, 1349m; 30T 0712419; 4772636.
Panorama superbe par temps clair. Nous n'avons pas traîné au sommet en raison de quelques rafales de vent.

Retour prudent par le même itinéraire en 2h environ