On brass' pas haut au Barsaut

Joli belvédère et neige "hivernale" encore bien présente
sur le versant nord-est du modeste Barsaut ou Bersaut.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

Rocher d'Aran, Ourlène, Ourlenotte,
depuis la piste au-dessus du Bénou.

Cromlechs de Lous Couraus, sur fond de
Pic de Gerbe, Lauriolle, Larie, Montagnon...

Peu après la bifurcation " pente de Bersaut",
vue sur le Soum de Counée et le Hourcat.

Regard en arrière sur Moulle de Jaüt,
Gabizos, Ger, Arcizette...

Soum de Counée et Barsaut depuis Ezaut.

Arrivée à Hourcat dans la neige, 
et panneau indiquant le "cayolar" de Lazercou.

Restes de balisage aux environs du col boisé coté 1258.

Neige abondante 
dans la partie supérieure du bois d'Izeste.

Arrivée sous le plateau final.
Il faut faire la trace dans la neige immaculée...

Dernière montée vers le Barsaut.

Depuis le sommet du Pic Barsaut,
Petit et Grand Gabizos, Ger, Amoulat, Arcizette..
Plus près, Pic de Gerbe, Lauriolle et entre les deux, l'Ossau.

Depuis le sommet du Pic Barsaut,
Moulle de Jaüt, puis Gabizos, Sanctus, Ger, Amoulat...

Depuis le sommet du Pic Barsaut,
Larie, Montagnon, Mailh Massibé, Rocher d'Aran, Ourlène...
Au premier plan, le Soum de Counée.

Depuis le sommet du Pic Barsaut,
Rocher d'Aran, Ourlenotte-Ourlène, Andurte, Roumendarès.

Depuis le sommet du Pic Barsaut,
Gabizos, Sanctus, Ger, Amoulat, Arcizette, Lurien...

Depuis le sommet du Pic Barsaut,
zoom sur le Montagnon et le Mailh Massibé.

Pause au sommet du Pic Barsaut,
sur fond de Pic d'Escurets.

Première partie de la descente, dans mes traces.

Retour par le bois d'Izeste.

Clairière très enneigée dans le bois d'Izeste.

Vue sur le Soum de Counée au retour.

Sentier du retour, avec Jaüt, montagnes de Gourette,
et un peu plus près, Pic de Gerbe.

27 mars 2016:
Sortie matinale de début de printemps vers le même objectif qu'une dizaine de jours auparavant, mais avec un peu moins de neige, au moins sur le versant sud.

Le ciel s'était mis au bleu après une nuit un peu agitée et l'air était frais au départ, ce qui facilita la montée effectuée sur un assez bon rythme jusqu'à Hourcat. Ensuite, le versant nord-est du Pic Barsaut m'obligea à faire la trace en brassant dans le bois d'Izeste et dans la dernière pente, pendant que ma fidèle chienne Hanna se régalait dans la neige épaisse.

Superbe spectacle au sommet dans la solitude totale, et rencontre de quelques promeneurs dans la descente, surtout aux alentours des Cromlechs de Lous Couraus.

RESUME DU PARCOURS
Raquettes indispensables en cas de
neige abondante dans le bois d'Izeste.

Accès route: Depuis Bielle, monter en direction du col de Marie-Blanque par la D294. On peut stationner juste au-dessus de la chapelle de Houndas, après le ruisseau.

0h 00: Aire de stationnement au-dessus de la chapelle de Houndas, 842m; 30T 0707022; 4770894.
On s'élève sur la piste direction NE sur environ 200m, avant de la quitter pour viser une sente qui s'élève à gauche / nord (857m)- 30T 0707215; 4771188- On monte jusqu'à un arbre isolé d'où s'élève un sentier plus marqué direction Nord-Est. La voie grimpe un peu plus rudement jusqu'à un plateau herbeux ou enneigé selon le cas.
0h 25 environ: Plateau à 921m; 30T 0707502; 4771535. Poteau directionnel. 
On laisse en face le sentier qui monte dans le bois pour appuyer à droite (Est) sur un large chemin souvent boueux qui s'élève en direction des cromlechs de Lous Couraus.
0h 40: Cromlechs de Lous Couraus à 970m;  31T 0707880; 4771415. 
Après une courte portion en descente, on repère un nouveau panneau et on suit à gauche la direction "pente de Bersaut 0h 50- 2kms". On remonte alors direction Nord puis ONO le sentier bien marqué  du Tour de la  Vallée d'Ossau, où la vue s'ouvre sur le Soum de Counée et le pic Hourcat.
1h 10: "Ezau"; 1200m; 30T 0706587; 4772172.
On suit toujours le sentier plus ou moins visible sous la neige.
1h 20: Nouveau panneau à 1232m (1222m sur mon altimètre); 30T 0706318; 4772467. 
On laisse en face / ouest l'itinéraire du col de Houn Barrade (1), pour suivre au nord celui du "Cayolar de Lazercou" (2). J'ai chaussé les raquettes à cet endroit pour ne plus les quitter jusqu'au sommet.
En remontant donc direction nord, on atteint rapidement un col boisé coté 1258 (trace de balisage, voir photo).
J'ai ensuite basculé légèrement versant nord dans le bois d'Izeste, en contournant la crête rocheuse par la droite, puis en cherchant le meilleur passage à gauche /ouest. Il m'a fallu éviter quelques branches et "brasser" en bordure d'une combe brusquement très enneigée... 
En me rapprochant légèrement de la crête, j'ai repéré un passage un peu raide où s'annonçait la sortie du bois. Toujours en faisant la trace un peu en dévers, j'ai rejoint la base du sommet.
1h 50: crête à environ 1310m; 30T 0706035; 4772684.
On remonte la dernière pente bien enneigée jusqu'au sommet.
2h 10 environ: Pic BARSAUT ou Bersaut, 1368m; 30T 0705763; 4772578
Borne géodésique. Très beau panorama sur les montagnes d'Ossau, la basse vallée d'Aspe et la plaine d'Arudy.

Je suis resté peu de temps au sommet pour revenir sur mes traces dans une neige pas encore transformée et suivre le même itinéraire qu'à l'aller.
  • (1) L'itinéraire d'été vers le col, s'il est enneigé, est un peu exposé et peu tracé. La partie supérieure peut être défendue par une corniche.
  • (2) Le nom de "Cayolar", plutôt utilisé dans les montagnes basques devrait être remplacé par "Cujala" pour désigner une bergerie en vallée d'Ossau. Source, R. Ollivier, Pyrénées Occidentales II, Vallée d'Ossau, éd. 1990 modifiée, p.67.

2 commentaires:

Robert a dit…

Aupa Peio,
ça c'est un beau retour gagnant !
Bravo pour cette belle sortie pascale
et toujours de belles cartes postales...
A bientôt
Amitiés
Robert

Lagrole a dit…

Aupa Robert et merci!
En effet, j'ai pu monter "pile poil" dans la neige abondante et immaculée. C'était super.
En revanche, j'ai eu la flemme de redresser le cairn que tu avais embelli au sommet, le vent a du souffler fort...
Amicalement et à bientôt