Larie ou Lariou, en hivernale

Superbe sortie hivernale en vallée d'Ossau, et beau panorama 
au-dessus des pentes enneigées et solitaires.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Départ à la frontale,
 peu après la cabane du Bourdiou d'Aspeigt.

Regard sur la vallée.

Depuis la cabane de Lauda, 
antécime du Larie/Lariou.

Cabane de Lauda.

Vallon à remonter sous le col de Lariou.

Neige dure dans la vaste combe du versant nord.

Partie supérieure de la combe, 
plus raide.

Montagnon et ses couloirs.

Depuis le col de Larie/ Lariou,
le pic de Larie ou Lariou.

Depuis le col de Lariou,
Ossau, Sesques, Marère, Bergon.

La ville de Pau, depuis le col de Larie ou Lariou.

Depuis la pente terminale du pic de Larie/Lariou,
Mailh Arrédoume, Mailh-Massibé, Montagnon.

Arrivée au sommet
du Pic de Larie ou Lariou.

Depuis le sommet du pic de Larie ou Lariou,
Gabizos, Sanctus, Ger, Amoulat, Arcizette...

Depuis le sommet du pic de Larie,
Ossau, Sesques, Isabe, Marère...

Depuis le sommet du Pic de Larie/Lariou,
Chipeta Alto, Acherito, Ansabère, Trois Rois, Anie...

Depuis le col de Larie/Lariou,
Pic de Larie ou Lariou et son antécime ouest.

Au retour, couloirs de neige
sous le Mailh Arrédoume et le Montagnon.

Depuis les environs de la cabane de Lauda,
Pic de Gerbe, Lauriolle.

13 décembre 2015:
Superbe sortie hivernale où l'on a trouvé la neige à partir de 1600m, sur la combe nord du pic de Larie ou Lariou.
Les faibles chutes de novembre, puis le radoucissement qui a suivi n'ont pas permis (encore) l'usage de raquettes dans le secteur. Décidément, cet hiver se fait bien attendre...

En revanche, les crampons ont été fort utiles dans les pentes raides du versant nord, en neige dure ce jour-là, et où les corniches peuvent être fréquentes à proximité de la crête.

Magnifique journée ensoleillée en compagnie des fidèles Eric et Roland, habitués des lieux.

RESUME DU PARCOURS:
Randonnée hivernale.
Crampons - piolets dans la combe raide,
sous le col de Larie / Lariou.

Accès route: depuis le village de Bielle en vallée d'Ossau que l'on traverse avant de prendre au niveau d'un calvaire, une route sur la droite. On remonte la rue d'Aspeigt avant de franchir un pont sur l'Arriou-Mage. On trouve 100m plus loin une petite route goudronnée qui remonte la rive droite du torrent. On stationne environ 4,5km plus loin au niveau de l'Abri du Bourdiou d'Aspeigt.
On peut aussi emprunter la route du col de Marie Blanque pour la quitter après 900m sur la gauche et traverser ensuite Bielle par le haut du village.

0h 00: Aire de stationnement près de l'abri du Bourdiou d'Aspeigt, 842m. 30T 0706249; 4767411.
On suit la piste au SO pour laisser 350m plus loin et en face la piste d'Ibech à 930m environ (barrière et panneaux). On bifurque à droite avant la barrière et on s'élève dans le bois sur la piste que l'on peut couper à plusieurs reprises.
1h 45 environ: Cabane de Lauda, 1525m; 30T 0704559; 4766681.
On remonte au Sud puis SO le large vallon. Le jour de notre sortie, les crampons se sont avérés indispensables à partir de 1600m environ. La pente se redresse progressivement et il vaut mieux doser ses efforts (prudence sur la neige dure, corniches fréquentes près du col)
3h à 3h 15, selon conditions: Col de Larie ou Lariou, 1843m; 30T 0704054; 4766725. Belle vue sur les montagnes d'Ossau, Aspe et Barétous.
On s'élève au sud-est vers le sommet en suivant le fil de la crête, en contournant un bloc rocheux par la droite.
3h 15 à 3h 30: Pic de LARIOU ou LARIE, 1903m; 30T 0704193; 4765981. Magnifique panorama.

Nous sommes revenus par la combe située à l'ouest du col de Lariou, soit un peu plus près du Mailh Arrédoume, pour observer les couloirs du Montagnon, et ensuite plonger vers la cabane de Lauda et retrouver le même itinéraire qu' à l'aller.

Layens, de cabane en cabane

Belvédère de premier choix, 
juste au-dessus de cabanes "authentiques"
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Au départ sous le col de Bergout...
... et première cabane.

Sentier à flanc sur le versant Est.

La cabane de Ligarce, avec sa toiture en bois.

La même cabane, avec en toile de fond,
les sommets de Countendé, Anie, Soumcouy.

Cabane d'Arrès restaurée.

Sous le sommet SE,
paturâges et zone calcaire avec enclos en pierres.

Depuis le sommet Sud-Est (1557m), à la recherche de la fraîcheur,
Au second plan, Lakhura, Keleta-Kartxela,
Otsogorrigaina, Xardekagaina.

Depuis le sommet Sud- Est, vallée d'Aspe, puis:
Collarada, Pico de Aspe, Llena de Garganta, Visaurin...

Depuis le sommet Sud-Est, zoom sur Peneblanque, Ukerdi,
Trois Rois, Coutende (devant le Pic d'Anie), Soumcouy.

Début de la crête en direction du Layens.

 
Portion boisée avec quelques lapiaz.
Au second plan, le Layens.

Depuis la crête,  Mustayou, Trône du Roi,
 au-dessus de Lourdios.

Depuis la fin de la crête, vue panoramique sur Aspe-Ossau:
Roumendarès, Andurte, Ourlène-Ourlenotte, Rocher d'Aran, 
Mailh Massibé, Montagnon, Lauriolle, Gerbe, Bareilles...

 Depuis le sommet du Layens, 
Artzamendi, Haltzamendi, Urtsuia  au loin.

Depuis le sommet du Layens, pic d'Orhy/Orhi,
puis montagnes d'Irati et Arbailles.

Depuis le sommet du Layens, 
Countende, Anie, Soumcouy, Arlas.

On trinque à ce beau panorama béarnais...

Puis un repos s'impose...

Avant de repartir...

Dernier regard vers Gabizos, Sanctus, Ger, Amoulat...
plus près, Montagnon d'Iseye, Bergon, Marère, Permayou...

Même perspective, avec Permayou, Isabe, Sesques.

Zoom sur le pic de Bergon, La Marère,
puis le Balaïtous et les Frondellas enneigés.

Début de la descente de la crête ouest.

Regard en arrière sur la crête ouest.

Cabane d'Aspre posée sur la crête.

Fin du parcours ou presque, 
dans la "piscine" au-dessus du col de Bergout...

6 novembre 2015:
Superbe journée ensoleillée à nouveau digne d'une fin d'été, au coeur de la Vallée d'Aspe.
N'ayant jamais visité le Layens auparavant, j'ai eu la chance de profiter d'un parcours de crête original, au lieu de suivre la voie classique directe, un peu courte, depuis le col de Bergout.
Le panorama de ce sommet bien individualisé s'étend par temps clair de la Bigorre à la côte atlantique! 

Grâce à Dédé, parfait connaisseur des lieux chers à son enfance et que je remercie sincèrement, j'ai pu mettre un nom sur les "Soums" et les cabanes qui jalonnent le parcours, et goûter au calme de ce massif, sous un soleil radieux.

RESUME DU PARCOURS:  

Accès route: Depuis Oloron et la N134, entrer dans le village d'Osse-en-Aspe par la D237, et le traverser. Prendre ensuite la D442 en direction de la Pierre- St Martin et du col de Hourataté. Une fois au col, prendre à droite la piste de 1.7km jusqu'au col de Bergout.

0h 00: Col de Bergout, 1164m; 30T 0690506;4765154. 
On laisse la piste et le panneau "Soum de Layens" pour viser à droite, direction Est, un enclos à moitié détruit et une vague sente qui devient plus nette à partir d'un arbre isolé. La suivre sur environ 450m en diagonale, avant de repérer sur la gauche en contre-haut (Nord) une cabane. 
0h 40: cabane de Ligarce 1368m; 30T 0691220; 4765600. Belle toiture en bois. On la contourne par la droite pour suivre un chemin (abreuvoir daté de 1855), puis on descend légèrement direction ESE vers la cabane du Coum, puis de celle d'Arrès.
1h 15: cabane d'Arrès 1355m; 30T 0692414; 4765356, restaurée par des bénévoles de la vallée (1) alors qu'elle était en ruines comme l'indique encore la carte IGN. En suivant une direction ENE, on passe d'abord au creux d'une dépression karstique-bel enclos en pierres-, avant d'atteindre un sommet herbeux.
1h 45: Sommet SE du Layens ou Soum de Leoubo (1), 1557m; 30T 693274; 4765494. Non nommé sur les cartes. Très beau panorama sur la vallée et les montagnes frontalières.
On quitte le sommet direction ouest, pour traverser une zone karstique puis boisée. 
On passe  ensuite en terrain découvert au sud du sommet de Galantou, puis sur le Soum de Lastutas, simple dôme herbeux, avant de viser à l'ouest puis au NO le Layens, précédé d'un col avec panneau à 1548m.
On atteint un avant-sommet avec balise météo à 1610m, avant de rejoindre le sommet principal.
2h 45 à 3h: Le LAYENS, 1625m; 30T 0690986; 4766544.

Nous avons choisi de descendre par le versant ouest où l'on trouve des pentes herbeuses assez raides, le long de la crête.
3h 30: Cabane d'Aspre, posée sur la crête, 1371m; 30T 0689930; 4766533.
On descend ensuite au SE puis sud - hors sentier - vers des sentes d'animaux avant de rejoindre un peu plus bas le chemin du retour.
4h: col de Bergout.
  • (1) Ces informations ou appellations m'ont été données par Dédé que je remercie à nouveau pour sa connaissance précise des lieux.

Pic Bareilles, sur un air d'été indien

De belles couleurs d'automne en vallée d'Ossau,
dans une ambiance d'été qui s'éternise...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

Ruisseau vers 950m (Arriou Lassourde)

Ombre et soleil sur la Sede de Pan.

Bâtiment en ruines des Mines d'Aspeigt

Pic Bareilles et Turon de la Goaita ou de Lahouita
depuis les environs du Refuge d'Ibech.

Dans la montée vers le col des Arques ou col de Barca.

Falaises du Lauriolle depuis le col des Arques.

Pic Bareilles (crête Ouest)  depuis le col des Arques.

Dernière partie de la montée,
en visant le le Pic Bareilles au bout de la crête.

Depuis le sommet du Pic Bareilles, 
Montagnon d'Iseye, Marère, Bergon.
Plus loin, Acherito, Ansabère Trois Rois...

Depuis le sommet du Pic Bareilles, 
Acherito, Ansabère, Trois Rois, Anie, Soumcouy.
Au loin à droite, Haute Soule.

Depuis le sommet du Pic Bareilles, 
Mailh Massibé, Montagnon, Lauriolle.

Depuis le sommet du Pic Bareilles, 
Pis de Gerbe, Cinq Monts, Pla Troubat, puis Moulle de Jaüt.

Depuis le sommet du Pic Bareilles, Laruns et la vallée,
derrière le refuge d'Ibech.

Depuis le sommet du Pic Bareilles, 
zoom sur le Pic du Midi d'Ossau.

Depuis le sommet du Pic Bareilles, 
Las Serous, Capéran de Sesques, Pic de Sesques.

Depuis le sommet du Pic Bareilles, 
Montaigu et Pic de Midi de Bigorre.

Depuis le sommet du Pic Bareilles, 
Petit et Grand Gabizos, Sanctus, Ger, Amoulat, Arcizette...

Depuis le sommet du Pic Bareilles, 
Balaïtous, Palas, Lurien, Soques, Ossau, Aule...

Descente de la crête ouest du pic Bareilles.

Retour à la Plaine d'Ibech.

Cabane-Refuge d'Ibech à la descente.

Cabane-Refuge d'Ibech.

31 octobre 2015:
Magnifique journée d'automne, sous un chaud soleil digne de septembre, pour aller "reconnaître" le Pic Bareilles, assez prisé en hiver, lorsque la neige s'invite sur les hauteurs de Bielle et de la belle plaine d'Ibech.

La montée régulière vers le col des Arques fut suivie d'une grimpette rapide mais assez raide vers le pic Bareilles qui offre un panorama très vaste sur les montagnes d'Aspe et d'Ossau, ainsi que sur les crêtes basques, et à l'opposé sur les Hautes-Pyrénées. Sans oublier sur toute la deuxième moitié du parcours la présence aussi proche qu'impressionnante du Lauriolle. 

Bref un bon bol d'air et une journée de détente en compagnie de ma fidèle chienne Hanna, toujours aussi volontaire et joueuse...


RESUME DU PARCOURS:

Accès route: depuis le village de Bielle en vallée d'Ossau, prendre au niveau d'un calvaire une route sur la droite. On remonte la rue d'Aspeigt avant de franchir un pont sur l'Arriou-Mage. On trouve 100m plus loin une petite route goudronnée qui remonte la rive droite du torrent. On stationne environ 4,5km plus loin au niveau de l'Abri du Bourdiou d'Aspeigt.

0h 00: Aire de stationnement près de l'abri du Bourdiou d'Aspeigt, 842m. 30T 0706249; 4767411.
On suit la piste au SO pour laisser un peu plus tard un embranchement à 930m environ (barrière et panneaux). On traverse l'Arriou Lassourde vers 950m.
A 1090m - 30T 0706688; 4766585-, on laisse à droite les ruines des anciennes mines d'Aspeigt (bâtiment imposant) pour continuer sur la piste.
1h 40: Refuge d'Ibech, 1443m, 30T 0706365; 4765236Belle vue sur la plaine d'Ibech au Sud et sur les parois du Lauriolle à l'Ouest.
Il faut alors monter sèchement près de la clôture, puis appuyer au S-O vers la crête ou sur des sentes en dévers, en laissant le Lauriolle à droite (NNO).
En progressant de bosse en bosse (traces de balisage jaune/rouge), on s'élève en direction du Col des Arques, en prenant une direction sud vers la fin.
2h 35: Col des Arques ou Col de Barca, 1714m; 30T 0705458; 4764334.
Juste après le col, il est possible de grimper directement vers l'antécime ouest au milieu des rhododendrons (hors sentier, peu commode). J'ai préféré contourner par la droite la base de la crête par un pierrier court, jusqu'à un départ de sente à 1763m- 30T 0705599; 4764222- qui remonte rudement sur 50 à 60m. 
La suite de la crête, herbeuse et large, mène sans problème au sommet.
3h environ: Pic BAREILLES, 1834m; 30T 0705983; 4764020. Vaste panorama.

Je suis revenu par le même itinéraire, en coupant parfois sous le col des Arques le long d'un ruisselet... pour retrouver un peu d'ombre et de fraîcheur (!)