Burat, Bassiouès, neige aux balcons

Beau dénivelé et superbes belvédères 
sur les Pyrénées centrales.
Plan du parcours.
Portions de descente en rouge.

Gouaux-de-Luchon, au départ de la voie.

Peu après le départ, vue sur le Haut Luchonnais:
Boum-Maupas, Crabioules, Lézat, Grand et Petit Quayrat, Céciré...

Antenac depuis la montée.

Bifurcation vers la cabane de Salode.

Cabane de Salode, à la sortie du bois.

Depuis la cabane de Salode, Haut Luchonnais.

Depuis les environs de la cabane de Mouscadé,
Bacanère (d) et voie du Burat (g)

Depuis la montée vers l'Etang de Dessous,
regard en arrière sur le Luchonnais.

Depuis la cote 2000 (sous le col d'Esclot-de-L'Aou),
le pic de Bassiouès et ses corniches, sur fond de "3000" luchonnais.

Depuis la corniche sur la crête de Cigalières,
pic de la Hage et sommets ariégeois (dont le Crabère).

Depuis la crête de Cigalières,
Bacanère, puis Aneto-Maladeta, Mail Pintrat.

Depuis le sommet du Pic de Burat,
Pic de Bassiouès, puis Haut Luchonnais,  massif  Schrader...

Depuis le sommet du Pic de Burat,
les Pics du Gar et de Saillant.

Depuis le sommet du Pic de Burat,
Pic de Bassiouès, Bacanère, massif d'Aneto.

Depuis le sommet du Pic de Burat,
Aneto-Maldito-Maladeta; à gauche, la crête de Salenques.

Depuis le sommet du Pic de Burat,
Boum-Maupas, Perdiguère, Crabioules, Lézat, Quayrat.......

Depuis le sommet du Pic de Burat,
Campbieil-Pic Long, Néouvielle, Pic du Midi de Bigorre.

Depuis le sommet du Pic de Bassiouès, pic d'Aret, 
puis Pic-Long, Néouvielle, Arbizon, Pic du Midi de Bigorre.

Tracé de la descente du Bassiouès.

Cabane de Mouscadé, au retour.

Près de la cabane de Salode, au retour.

8 mai 2014:
Superbe sortie de printemps vers l'un des belvédères les plus intéressants du Luchonnais. Moins connu et surtout moins fréquenté que son voisin le  Bacanère, le Pic de Burat mérite une visite pour son panorama et son approche longue et sauvage, quel que soit le point de départ.

En partant de Gouaux-de-Luchon, l'ascension représente 1250m de dénivelé dans des paysages variés. Au retour du Burat, je suis allé faire un tour au Pic de Bassiouès, encore moins fréquenté, pour revenir par les pentes de son versant sud, très raide (terrain herbeux instable)

En hiver et au début du printemps, les corniches et risques de départs de coulées sur les versants Est et nord de ces deux "balcons" , imposent de la prudence.

RESUME DU PARCOURS:
Corniches et risques de coulées
en hiver et au début du printemps.

Accès route: Depuis Montréjeau, on emprunte la N125, puis la D125 en direction de Bagnères-de-Luchon. Environ 5kms avant Luchon, emprunter à gauche la D27a qui grimpe en direction de Gouaux-de-Luchon (signalé).
Se garer à l'entrée du village ou sur la petite place au centre si possibilité.

0h 00: Faute de place au centre du village, j'ai stationné à l'entrée, le long d'un petit parapet, à 926m. 31T  0305593; 4747507.
J'ai traversé le village vers le nord. A son extrémité, j'ai bifurqué à droite (panneau "chemin de Ronde/Cabane de Salode"). On passe un lavoir, puis le chemin, d'abord dallé, s'élève en zig-zags dans les prairies.
0h 40: Grange en ruines à 1190m; 31T 0306275; 4747707
On appuie à gauche jusqu'à un portillon que l'on referme derrière soi. Le chemin, un peu plus humide, atteint une belle grange près d'une rangée d'arbres, à 1271m -31T 0306635; 4747533. On s'élève à nouveau à gauche pour rejoindre une première piste (carrossable) et un panneau en bois indiquant la cabane de Salode. Ce panneau est mal situé car il invite à prendre la piste qui va sur... Artigue! 
En s'élevant de quelques mètres, on prend un autre chemin, herbeux, qui s'élève juste au-dessus à droite, à 1301m- 31T 0306740; 4747714. Quelques nouveaux zigs-zags plus tard, et après un dernier carrefour à 1360m où on suit la piste à nouveau à gauche, on entre dans la forêt.
1h 50 environ: Cabane de Salode, 1549m; 31T 0308189; 4747615. Magnifique site pastoral et vue imprenable sur les hauts sommets luchonnais.
Après avoir ignoré le sentier n° 12 qui descend vers Artigue, on passe à droite de la cabane en s'élevant plein Est dans les pelouses. On peut couper la piste herbeuse à plusieurs reprises pour la retrouver sans problème. 
2h 30: Passage au-dessus de la cabane de Mouscadé, à 1855m 31T 0309326; 4747022.
J'ai dû franchir une corniche assez haute - mais non exposée- pour retrouver le chemin qui se dirige vers la base du Bacanère (ruisseau). Il rejoint le GR10 (attention, peu ou pas visible sous la neige...), s'oriente plein Est pour s'approcher l'Etang-de- Dessous qu'on laisse bien à gauche. 
On vise alors au nord le col entre le Bassiouès et le Pic de la Hage. La neige lourde a rendu cette portion assez éprouvante.
3h 15 environ: Crête des Cigalières, à l'ouest du col d'Esclot-de-l'Aou, 2093m; 31T 0309881; 4747504; restes de clôture à proximité. 
J'ai dû à nouveau grimper sur une énorme corniche pour atteindre le point haut de la crête à 2125 m (31T 0309792; 4747544). 
On longe la crête plein nord en évitant facilement d'autres corniches, puis un dernier dôme rocheux par la gauche.
3h 45 à 4h: Pic de BURAT, 2154m; 31T 0309717; 474782. Petite borne au sommet. Panorama immense sur les Pyrénées centrales.

Au retour, j'ai donc visé au sud le sommet équipé d'une petite antenne relais. 
On parvient ainsi sans difficulté au Pic de Bassiouès à 2121m - 31T 0309674; 4747358-, en 20mn environ depuis le sommet du Pic de Burat.
J'ai ensuite dégringolé plein Sud la pente herbeuse (à éviter sur sol humide ou enneigé, voir tracé) pour rejoindre l'Etang de- Dessous, et retrouver peu après le vallon conduisant à  la piste au-dessus de la cabane de Mouscadé.
6h 30 à 6h 45: Gouaux-de-Luchon.

Aucun commentaire: