La Suelza des Démons...

Fantastique panorama, massif bien dépaysant.
On se damnerait pour une telle  "bambée"...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan approximatif du parcours (portions de descente en vert)
Carte au 40000ème.

Départ vers 1510m, sous un beau monolithe.

Zoom sur Tres Marias.

Au-dessus de la centrale d'Ordiceto, vers 1980m.

Pico d'Ourdissetou.

Depuis le lago de Ordiceto, la Punta Fulsa.

Depuis le lago de Ordiceto, la Punta Suelza,
objectif du jour.

Bachimala/Schrader, Aneto-Maladeta,
depuis la montée vers 2400m.

Zoom sur les Picos de Eriste.

Regard en arrière sur le lago de Ordiceto,
Pic d'Espade. A droite, pic d'Aret.

Cauarère et Batoua.

Traversée d'un névé incliné vers 2510m.

Couloir raide d'éboulis à remonter...
(variante à la voie normale)

Depuis le col coté 2800, le pic Schrader...

Depuis le col coté 2800, Lago del Cau, Sierra Marquès.

Depuis le col coté 2800, Punta Fulsa, puis
Monte Perdido, Munia-Troumouse.

Punta Suelza, dernier ressaut depuis la crête ouest.

Roland et Robert sur la crête, 
sur fond de Fulsa et Mont Perdu.

Robert en termine avec le sommet de la Punta Suelza.

Depuis le sommet de la Punta Suelza, lago de Ordiceto,
puis sommets d'Aure, Batoua-Lustou...

Depuis le sommet de la Punta Suelza, 
Posets et Picos de Eriste.

L'équipe du jour au sommet de la Punta Suelza.

Retour rapide après le col coté 2800.

Punta Suelza au retour, 
depuis les laquets situés sous le barrage d'Ordiceto.

20 juillet 2013:
Superbe sortie vers l'un des grands sommets de la région de Bielsa.
La Punta Suelza, idéalement située entre les vallées de Bielsa et de Viados, s'aborde depuis quelques années sans difficulté excessive depuis le Collado de la Cruz de Guardia et la cabane de Pardinas.

Mais la voie "classique", à partir du lago de Ordiceto est probablement plus variée et sauvage, malgré la remontée fastidieuse de la longue piste de Parzan.

Nous avons choisi cet itinéraire avec mes compères Roland et Robert, toujours enthousiastes et motivés.
Cette belle montagne isolée qui se gravit au terme d'un effort soutenu, mais sans tenter le Diable... offre un panorama divin (!) par temps clair...


RESUME DU PARCOURS:
Couloir d'éboulis très raide entre 2600 et 2800m. (1)

Accès route: Depuis la France et la vallée d'Aure, franchir le tunnel de Bielsa. Descendre versant aragonais pour, environ 7km plus tard (petit panneau en bois), emprunter sur la gauche la piste très dégradée de Parzan. Possibilité de stationner environ 300m après la bifurcation. Pour gagner du temps, nous avons poursuivi sur la piste pour nous garer sagement environ 3.5km plus haut, vers 1510m. Pour cette piste, encore plus détériorée après le rude hiver 2012-2013, les véhicules tout-terrain sont fortement conseillés voire nécessaires.

0h 00: Entrée d'un virage à 1511m - 31T 0273788; 4727732. Nous avons remonté la piste caillouteuse jusqu'à la centrale hydroélectrique d'Ordiceto à 1950m. Le sentier du GR11 permet de couper la piste sur quelques hectomètres, pour la retrouver un peu plus haut. Vers 2150m, on peut également emprunter un beau sentier qui s'élève jusqu'aux laquets situés sous le barrage.
2h 30: Barrage et Lago de Ordiceto, 2370m; 31T 0277443; 4727343. On le traverse pour trouver un sentier cairné qui remonte vers le Sud,  contourne un éperon par la gauche (NE), puis rejoint une vire vers 2500m. 
Nous avons chaussé les crampons pour traverser un névé assez pentu qui recouvrait la voie d'été (cairns plus rares). 
La voie s'oriente ensuite au SO pour monter très rudement dans des éboulis parfois instables, en direction d'un col que l'on aperçoit bien en contre-haut. La dernière partie est un peu moins raide et la sente se faufile dans des rochers blancs.
4h 30: col à 2800m; 31T 0277353; 4726181. (1) Magnifique panorama. 
On bascule versant sud pour aborder la crête, assez large au départ, direction S-SE. Le sentier contourne bientôt un ressaut rocheux par la droite, pour remonter de plus belle vers le sommet.
5h environ: PUNTA SUELZA, 2972 ou 2974m selon les cartes; 31T 0277851; 4725748.  Panorama immense par temps clair.

Le ciel s'étant brusquement chargé, nous avons pressé le pas pour un retour assez expéditif, notamment après le col à 2800m où la pente d'éboulis se dévala très vite... jusqu'à un large névé à 2600m et une descente non moins rapide vers le lac d'Ordiceto. 
Nous sommes revenus en des temps raisonnables pour rejoindre la voiture environ 8h 30 après notre départ matinal.
  • (1) "Collado noroccidental" sur certains sites espagnols. Le couloir qui conduit à ce col est une variante à la voie normale-moins raide- que l'on aborde par la brèche de Suelza, plus au nord.

Portarras, en suivant la trace

Lumières d'été, entre deux séquences orageuses,
dans la magnifique région lacustre du Bastan.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

 Barrage et lac de l'Oule au petit matin.
Temps couvert et orageux...

 Néouvielle depuis les environs de la cabane de Bastan.

Depuis le laquet au sud du lac du Milieu,
Pic de Bastan et Pic de Portarras.

Depuis le lac supérieur du Bastan, le Portarras. 

Bugatet, pic Méchant, Campbieil,
depuis les laquets du Bastan. 

Névés précédant la Hourquette ou col de Bastanet.

 Depuis la montée vers la Hourquette de Bastanet,
les contreforts SE du Pic de Bastan.

Vue sur le Portarras depuis la Hourquette de Bastanet. 

Vers 2610m, bifurcation: sente à GAUCHE du fil de la crête.


Pic Prada à gauche.
Sommet du Portarras, tout proche, au centre.

Depuis le sommet du Portarras,
Pic d'Aulon, pic Mail, puis Arbizon.

 Depuis le sommet du Portarras,
du Bugatet au Néouvielle, en passant par le Pic Long.
A droite, plus proche, le Pic de Bastan.

Depuis le sommet du Pic de Portarras, 
lacs du Bastanet, Arredoun, lac de Port-Bielh,
puis Aigues Cluses,  Quatre Termes, Pic du Midi de Bigorre.

 Depuis le sommet du Pic de Portarras, 
Pic de Bastan d'Aulon, Pichaley.

 Au retour du sommet, vue sur le Pic de Bastan.
Au second plan, Ramougn- Néouvielle.

Marmotte vers le lac supérieur de Bastan.

Depuis le refuge de Bastan ou Bastanet,
Bugatet, Pic Méchant, Campbieil, Badet. 

Depuis le lac du Milieu, dernière vue sur Bastan-Portarras. 

Depuis le lac inférieur du Bastan, le massif de Néouvielle
(Turon, Trois Conseillers, Ramougn ou Ramoun, Néouvielle)

13 juillet 2013:
Belle sortie d'été, sous un ciel un peu orageux au départ... et après l'arrivée...
Le Pic de Portarras, voisin du Pic de Bastan et du Pic de Bastan d'Aulon, est un beau belvédère sur les lacs de Bastan (au sud), et au Nord sur la région de Gréziolles dominée par les Pics d'Aygues Cluses et des Quatre Termes.

Bien tracé au coeur de la magnifique région lacustre du Bastan, l'itinéraire que j'ai emprunté ce jour-là était encombré de névés à partir de 2400m environ, sous le col de Bastanet.

RESUME DU PARCOURS:

Accès route: Depuis Saint-Lary-Soulan, prendre la D118 jusqu'à Fabian. Suivre au NO la D929 en direction du lac de Cap de Long sur environ 6.5km, jusqu'au parking de l'Oule (NB: en juillet 2013, l'aire de stationnement de l'Artigusse à 1591m était fermée pour travaux).

0h 00: Parking de l'Oule, 1624m; 31 T 0270249; 4744564. Après avoir traversé (passerelle) la Neste de Couplan, on rejoint la piste caillouteuse qui descend au petit parking d'Artigusse, puis remonte en zig-zags jusqu'au barrage de l'Oule.
1h environ: Barrage de l'Oule, 1819m; 31T 0271436; 4745196. En poursuivant au Nord rive droite du lac (travaux sur l'autre rive en juillet 2013), on rejoint en une demi-heure la cabane de la Lude. On emprunte ensuite le GR10 en bifurquant au NE, puis un peu plus loin au SE dans le bois. Il s'oriente nettement au nord vers 1960m.
1h 50: Cabane de Bastan (en contrebas), 2050m; 31T 0271616; 4746957. On laisse un peu plus haut la direction du col de Portet sur la droite (sud), pour appuyer au nord en direction du lac inférieur de Bastan.
2h 15: Lac inférieur de Bastan, 2141m; 31T 0271872; 4747421. Le sentier, dégradé par endroits, contourne la rive droite du lac, atteint rapidement les lacs du milieu, puis remonte en direction du refuge.
3h environ: Refuge de Bastan ou Bastanet, 2250m; 31T 0272013; 4748309. 
Le sentier laisse filer au NE la voie conduisant au col de Bastan et s'élève au Nord vers le lac supérieur - 2260m- qu'il va contourner par la gauche. Il se redresse ensuite pour atteindre une combe vers 2400m (vaste névé le jour de ma sortie), et grimpe enfin vers le col de Bastanet. On reste prudent en cas de neige sous le col.
3h 40: col de Bastanet, 2507m; 31T 0271788; 4749854. Belle vue au Sud sur le vallon que l'on vient de traverser, et au Nord sur la région de Gréziolles dominée par le Pic des Quatre Termes.
Une sente s'élève vers l'Est en direction du Portarras. Vers 2610m (voir photo, 31T 0272015; 4749805), il est préférable d'appuyer à gauche du fil de la crête (1) où une sente bien marquée s'élève sans problème jusqu'au sommet.
4h 15 environ: Pic de PORTARRAS, 2697m; 31T 0272217; 4749800. Très beau panorama.

Je suis revenu par le même itinéraire.
7h 30 à 7h 45: Parking de l'Oule.
  • (1) A droite de la crête, le terrain est fuyant.

Pic de la Chourique et Pic du lac de la Chourique

Sommets superbes mais peu connus du Cirque de Lescun...
 avec un supplément d'adrénaline au passage...
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours. Portion de descente en bleu.

Montée rive gauche du gave d'Ansabère.

Pic de Pétragème depuis le bois.

Pic et Table des Trois Rois,
depuis le bassin d'Ansabère.

Arrivée près de la cabane d'Ansabère.
Au fond et à gauche, pic et Dents de la Chourique.

Grande aiguille d'Ansabère depuis les hauteurs de la cabane.

Tracé de la remontée du couloir,
au-dessus du névé de gauche, en direction du petit éperon.

Montée en file indienne versant Est du Pic de la Chourique,
sur fond de Billare-Dec de Lhurs.

Dents de la Chourique et Pic d'Ansabère,
depuis le sommet du Pic de la Chourique.

Depuis le sommet du Pic de la Chourique,
Mallo de Acherito.

Au retour du pic de la Chourique,
depuis la Serre d'Ansabe ou crête de la Chourique,
Acherito, Ansabère qui encadrent le Pic de la Chourique.

Depuis le pic central de la Chourique,
Pic de la Leurt, Pic du Lac de la Chourique.
Au second plan, massif de Sesques.

Depuis la crête, laquet à environ 1920m
puis Acherito, Ansabère, Trois Rois, Peneblanque, Anie.

Depuis le collet à 2054m,
le Pic du Lac de la Chourique (face O)

Robert dans l'escalade de la fissure/cheminée.

Robert en termine avec
l'ascension du Pic du Lac de la Chourique,
sur fond de Pic/Table des Trois Rois et Peneblanque.

Depuis le sommet du Pic du lac de la Chourique, Pics Pourtet,
 et au second plan, Ossau, Visaurin, Castillo de Acher.


Depuis le sommet du Pic du lac de la Chourique, 
Ibon de Acherito, puis Chipeta Alto, Peña Forca-Alanos.

Descente prudente du Pic du Lac de la Chourique,
avec l'aide du piolet. Photo de Robert.

Fin de la descente, sous la fissure.
Photo de Robert.

Depuis le Lac d'Ansabère,
Acherito-Ansabère-Trois Rois-Peneblanque.

Descente vers la cabane d'Ansabère.

6 juillet 2013:
Parcours insolite, à l'écart des sentiers battus, au coeur du Cirque de Lescun au charme inépuisable...
L'ascension du Pic de la Chourique, abordée en général par le Sud et la douce crête dite "Serre d'Ansabe", a été réalisée directement depuis les cabanes d'Ansabère. 

Des portions parfois bien raides mais peu enneigées nous ont d'abord conduits à l'Est du sommet. Le beau temps nous a ensuite permis de profiter du panorama original du Pic de la Chourique, à "portée de pieds" des Aiguilles d'Ansabère et du Mallo de Acherito.

La suite du parcours, agréable et suave, nous a fait longer la crête frontière bien sympathique... pour venir à la rencontre du beaucoup moins sympathique (!) Pic du Lac de la Chourique. Son ascension, courte mais très exposée par cette voie (ouest), se déroule sur un terrain instable dans sa dernière partie. L'équipement (piolet court, casque et corde) est plus que recommandé...

Merci aux copains Robert, initiateur de cette sortie, et à Roland, Eric et Pierre pour leur compagnie enthousiaste.


RESUME DU PARCOURS:
Course partiellement hors sentier.
Ascension finale du Pic du Lac de la Chourique (PD exp.),
en terrain instable et exposé.
Casque, piolet, corde de secours.

Accès route: Depuis Oloron, suivre la RN 134 en  direction de Bedous. Après avoir franchi le pont de Lescun, s'élever vers le village, puis, 800m plus loin, prendre la route de Lhers (D.239) sur 3kms environ. 
Au carrefour coté 798, il faut suivre la D.340 qui grimpe doucement au SO  jusqu'au Pont Lamareich (960m). La piste est ensuite bien dégradée jusqu'au Pont Lamary.

0h 00: Pont Lamary sur le Gave d'Ansabère, 1171m- 30T 0688437; 4752912.
Après franchissement du pont, le chemin s'élève plein Ouest dans les pâturages, rive gauche du Gave d'Ansabère et traverse deux petites portions boisées.
0h 45: Bassin d'Ansabère à 1320m environ; abris pastoraux sur la droite. Après avoir traversé le ruisseau, on oblique à gauche pour rejoindre au Sud un sentier qui s'élève en lacets dans la forêt. Le chemin s'écarte bientôt du ruisseau et quitte le bois vers 1500m.
1h 25: Cabane d'Ansabère, 1560m; 30T 0686425; 4751998.  Au lieu d'emprunter le sentier bien marqué du col de Pétragème, nous avons appuyé à l'O-SO - hors sentier, raide- pour viser le petit éperon au Sud (voir photo).
2h 15:  Eperon à 1884m; 30T 0686019; 4751399. Petit replat où l'on peut souffler. La montée, toujours hors sentier, reprend ensuite de plus belle vers le Sud.
2h 35: Large combe vers 2015m à l'Est du Pic de la Chourique, vaste panorama. Pendant que mes camarades se dirigeaient au SO vers la Dent orientale de la Chourique, j'ai pris une variante plein Ouest (hors sentier, terrain médiocre), pour me hisser sur le sommet principal.
3h 10: Pic de la CHOURIQUE, 2084m; 30T 0685867; 4751108. 
Très belle vue sur les sommets de Lescun, les hauts sommets d'Ossau, les Sierras espagnoles, la Collarada au loin... Une fois regroupés au sommet, nous sommes sagement descendus au SE par la voie normale (bien repérer le départ), jusqu'au col coté 1967. 
La crête, large et herbeuse, nous a conduits vers une cabane de chasse à 1987m (30T 0686215; 4750864), puis au sommet arrondi du PIC CENTRAL DE LA CHOURIQUE, non nommé sur les cartes françaises, à 2028m - 30T 0686341; 4750735. 
On suit alors la crête frontière qui offre de belles échappées au nord vers le lac d'Ansabère, et au Sud sur l'Ibon de Acherito.
4h 20 environ: Dôme et collet à 2054m - 30T 0687284; 4750565- d'où l'on observe le piton impressionnant du Pic du Lac de la Chourique. 
LA SUITE DU PARCOURS EST EXPOSEE ET DANGEREUSE EN RAISON DE LA NATURE DU TERRAIN. 
OUTRE LE PIOLET COURT et LE CASQUE, INDISPENSABLES, LA POSE D'UN RAPPEL EST CONSEILLEE AU RETOUR.
Depuis le collet, nous avons grimpé de droite à gauche dans une fissure (courte cheminée, I+ à II), jusqu'à une mince vire herbeuse que l'on suit sur une dizaine de mètres. Cette vire vient buter sur une dalle oblique. 
Il faut alors s'élever à droite de la dalle (II/ II+ exposé) sur de petites terrasses instables- parfois en dévers- nichées entre les dalles calcaires. 
4h 35: Relais équipé à 2112m; 30T 0687456; 4750539... mais fixé sur un terrain d'apparence peu stable (!). 
Nous n'avons pas vu le cairn que mentionnent certains topos (1). La pente se fait un peu moins raide sous le sommet qu'il vaut mieux aborder par la droite (la partie gauche est formée de silex et cailloutis fuyants)
4h 45: Pic du LAC DE LA CHOURIQUE, 2138m; 30T 0687467; 4750516. Panorama immense.

Nous sommes revenus très prudemment jusqu'au petit col en testant toutes les prises, parfois peu visibles... (piolet indispensable). 
Après le dôme coté 2054, nous avons ensuite repéré au nord le sentier du lac d'Ansabère pour nous restaurer...
5h 15 à 5h 30: Lac d'Ansabère, 1859m, 30T 0687158; 4750872. La pause déjeuner au bord du lac baigné de soleil, avec les Pics d'Acherito, Ansabère, Trois Rois ... en toile de fond, fut un grand moment de détente.
Il ne resta  plus, après cette longue collation estivale (!..) qu'à dégringoler au NO vers les cabanes d'Ansabère par le sentier classique de la HRP pour retrouver la voie empruntée le matin.
7h 30 environ: Pont Lamary.