Crête "lescunoise",de Pourtet Barrat au Pic Bacqué

Formidable et insolite parcours de crête,
au-dessus de Lescun en vallée d'Aspe.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan approximatif du parcours;
descente en rouge.

Gave d'Ansabère depuis le Pont Lamary. 

Dec de Lhurs, Billare, depuis la zone marécageuse. 

Les pics Pourtet

Début de la montée vers le col de Laraille. 

Castillo de Acher, Visaurin, depuis le col de Laraille. 

Ansabère, Trois Rois,
depuis la crête du Pourtet Barrat. 

Crête de Pourtet Barrat. 

Relais -facultatif - sur la crête (vire délicate) 

Roland sur la crête du Pourtet Barrat. 

Crête de Pourtet Barrat: Robert, Eric et Damien
dans le dernier ressaut. 

Pourtet Ouvert, Bacqué, depuis la crête nord
du pic Pourtet Barrat. 

Ansabère, Trois Rois, Anie,
depuis la crête du Pourtet Ouvert.

Au sommet du Pic Pourtet Ouvert.
Photo de Robert.

Pic Lariste. 

Depuis le sommet du Pic Lariste,
Sesques, Palas-Balaïtous, Ossau. 

Crête de Lariste en direction du Pic Bacqué. 

Crête au Nord du Mail de la Brèque. 

Sur la crête du Pic Baqué
Au second plan, à gauche, Pic d'Anie.

Depuis le sommet du Pic Bacqué, 
Acherito, Petragème, Ansabère, Trois Rois.

Dans la descente du couloir du Cimetière,
le Pic Bacqué au second plan. 

Pic Bacqué depuis le vallon de Lazerque. 

Dec de Lhurs et Billare depuis le vallon de Lazerque.

23 juin 2012:
Il existe des  crêtes méconnues mais fort esthétiques qui peuvent émerveiller pour longtemps.
La crête au Nord-Est du col frontière de Laraille, dans le Cirque de Lescun, est de celles-là.

Un peu éclipsés par leurs célèbres voisins (Ansabère-Trois Rois-Anie), et un peu plus loin le Visaurin, les discrets mais fiers sommets de Pourtet Barrat, Pourtet Ouvert, Lariste, Mail de la Brèque et Bacqué, déploient leurs crêtes calcaires acérées et leurs couloirs vertigineux au-dessus des délicieux vallons de Poursibes et de Lazerque.

Autant de lieux esthétiques et magiques, visités en compagnie d'un groupe de copains parfaitement guidé par Damien et Jean, connaisseurs des lieux et amoureux sans modération de la région (1). Qu'ils en soient ici chaleureusement remerciés.

RESUME DU PARCOURS:
Course essentiellement hors sentier.
Longs passages d'escalade ou de crête 
sur terrain instable (à tester en permanence).
Casque et corde utiles.

Accès route: Depuis Oloron, suivre la RN 134 en  direction de  Lescun. Après avoir franchi le pont de Lescun, s'élever vers le village, puis, 800m plus loin, prendre la route de Lhers (D.239) sur 3kms. Au carrefour coté 798, il faut suivre la D.340 se transformant bientôt en piste carrossable mais dégradée. Cette piste grimpe doucement au SO  jusqu'au Pont Lamareich (960m). La portion suivante est en mauvais état, mais notre conducteur du jour (merci Eric!) a réussi à nous hisser  jusqu'au parking proche du Pont Lamary, afin de gagner quelques précieuses minutes pour le retour.

0h 10: Pont Lamary sur le Gave d'Ansabère, 1171m - 30T 0688437; 4752912. Après l'avoir franchi, on suit le chemin au SO dans les pâturages, rive gauche du Gave d'Ansabère. 
On le traverse vers 1200m pour viser au Sud le départ du vallon de Poursibes (hors sentier). La montée - plein Sud- est d'abord rude jusqu'à une zone marécageuse, puis vers une superbe clairière  vers 1360m, où la vue sur la crête frontière ainsi que sur l'ensemble Dec de Lhurs-Billare est saisissante.
1h: Col à 1425m. 30T 0688190; 4751672. On poursuit légèrement au SE puis SO dans une courte portion boisée. Vers 1630m, on vise le sentier du Parc National que l'on trouve rapidement -30T 0688404; 475095-  La montée est assez raide mais bien marquée en direction du col de Laraille. On laisse à 1770m le sentier montant au Col du lac de la Chourique pour se hisser jusqu'au col précédé de magnifiques parterres de fleurs (au printemps et en début d'été...)
2h 20: Col de Laraille, 2011m.; 30T 0688237; 4749964. Vue magnifique sur les Sierras du Sud (Castillo de Acher, Visaurin), et plus loin sur l'Ossau et le Balaïtous. Pour grimper au Pourtet Barrat, nous avons suivi le fil de la crête. (1)
Au départ, une sente herbeuse se rapproche progressivement du fil. On pose rapidement les mains pour se hisser au sommet d'un premier ressaut facile. Puis la crête devient plus aérienne jusqu'à un ressaut surmonté d'une courte vire exposée. On atteint ensuite une cheminée, raide et en rocher instable (II exposé). La voie se poursuit "toute crête" et l'on teste les prises jusqu'au sommet.
4h: PIC POURTET BARRAT, 2097m. 30T 0688404; 4750162. Vue superbe sur la crête à parcourir jusqu'au Pic Bacqué.
On descend ensuite légèrement pour contourner la crête par le versant espagnol. On chemine à travers des éboulis (quelques cairns) pour remonter sévèrement, dans l'herbe, à proximité du col. 
En laissant ensuite le sentier de la voie normale du Pic de Pourtet Ouvert (que nous avions réservé pour le retour!), nous avons là encore suivi la crête calcaire en posant les mains (passages aériens).
4h 50 à 5h: PIC POURTET OUVERT, 2135m; 30T 0688906; 4750422.
La descente par la voie normale, flanc sud, est évidente et cairnée jusqu'au large Col du Pourtet Ouvert à 2042 m. On remonte à l'Est en direction d'un mamelon qui se contourne aisément par la gauche pour remonter vers le sommet du Pic Lariste.
5h 30 environ: PIC LARISTE, 2168m; 30T 0689562; 4750611. 
On suit alors au N-NE la crête  en légère descente en direction du Mail de la Brèque. Le terrain est parfois instable et la crête étroite, mais il n'y a pas de difficulté d'escalade. Après le MAIL DE LA BRECQUE (2166m sur mon altimètre;  30T 0689637; 4750703), une courte portion en descente sur rocher taillant demande un peu d'attention
La suite se déroule sur un terrain herbeux qui annonce bientôt une sente un peu spongieuse, près du fil de la crête.
6h: Brèche Sud du Pic Bacqué, 2026m 30T 0689550; 4751264. La dernière montée du jour s'est effectuée près du fil de la crête, pour ne pas déroger aux bonnes habitudes... On pose un peu les mains au départ (petit mur), puis on s'élève prudemment sur un rocher presque correct... à condition de tester là encore les prises!
6h 20: PIC BACQUE, 2093m; 30T 0689527; 4751412. Panorama magnifique, notamment sur l'ensemble Ansabère-Trois Rois-Anie.

Au retour, nous avons été invités, après la Brèche Sud, à dégringoler (c'est bien le mot!) le couloir du "Cimetière" au SO. Le terrain est particulièrement raide et fuyant jusqu'à une zone de pierres dressées (d'où son nom de "cimetière"?), où il faut pendre la branche gauche du couloir. 
En visant le ruisseau (pente en dévers, source à  1797m; 30T  0689288; 4750971), on trouve une zone un  peu plus stable. 
7h: Traversée du ruisseau à 1715m, 30T 0689213; 4751015. On longe sa rive gauche au milieu des noisetiers, avant de rejoindre en contrebas au NO le beau vallon de Lazerque, où l'on retrouve le sentier balisé du PN à 1554 m.
Il ne reste plus qu'à le suivre pour atteindre une jolie clairière jonchée de gros blocs, puis un bois de hêtres jusqu'à la piste proche du point de départ.
8h à 8h 15: Pont Lamary.
  • (1) La voie normale passe à droite de la crête, sur une sente à flanc.

Taillon "in the wind"

Sortie de fin de printemps au Taillon,
avec pas mal de neige, des nuages....et du vent !!
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

Près du col de Boucharo,
Dame marmotte veille au grain...

Premiers névés, vite après le départ.
Au second plan, les Petits Sarradets.

Approche de la cascade, enfouie sous la neige. 

Depuis le col des Sarradets,
face Est du Taillon  et Doigt. 

Arrivée près du refuge de la Brèche. 

Glacier de la Brèche, bien recouvert de neige. 

Depuis la Brèche de Roland, le Casque. 

Derniers pas avant le sommet du Taillon,
dans les nuages et le vent (assez violent) 

Sommet du Taillon (3144m).
Les Gabiétous ne sont pas visibles.

Au retour,
le Taillon ose enfin se montrer quelques minutes...

Au retour, petit passage délicat, 
en contournant le Doigt. 

Le Doigt et les falaises du Bazillac,
en revenant vers la Brèche. 

Depuis le col des Sarradets, les sommets de Gavarnie:
Marboré, Pics de la Cascade, la Tour.

Depuis le sentier de Boucharo:
Vignemale, Pic de la Sède, Labas, Grand Barbat? etc..

15 juin 2012:
Sortie classique mais toujours aussi belle, dans une région qu'on ne présente plus.

Avec un groupe de comparses aussi motivés qu'enthousiastes, nous avons bravé la neige (abondante mais parfois collante) et surtout le vent et les nuages qui ont quelque peu contrarié la fin de l'ascension. Ces conditions nous ont permis de nous retrouver seuls au sommet, ce qui est plutôt rare à la belle saison!

Le contournement du Doigt (mince vire neigeuse) a dû se faire avec précaution, comme souvent à cette période de l'année.

Merci  à mes compagnons du jour pour cette sortie vivifiante dans tous les sens du terme!

La Mâture, Ourlène: souvenirs d'Aspe

Du célèbre et impressionnant Chemin de la Mature
au Pic de l'Ourlène par une voie discrète,
deux visages de la belle vallée d'Aspe.
Cliquer sur les photos-argentiques- pour les agrandir

1° CHEMIN DE LA MÂTURE ET BAIGT DE St COURS:

Début  du chemin de la Mâture.

Ruisseau de Sescoué?

 Chemin de la Mâture,
école d'escalade.

Chemin de la Mâture, partie haute;
vue sur le Pic d'Ayous. 

Depuis le chemin de la Mâture, 
la Table de Souperet? 

Chemin de la Mâture.
Au second plan, Pene d'Udapet.

Baigt de St Cours, depuis le Chemin de la Mâture. 

10 octobre 1993:
Magnifique et (très) ancienne randonnée le long du fameux Chemin de la Mâture qui offre des passages vertigineux mais faciles sur sol sec, car le sentier est assez large. On reste quand même prudent en se souvenant que certains marcheurs y ont fait des chutes mortelles... 
La montée se poursuit en douceur en direction du Baigt de St Cours et de la cabane du même nom. 

Ce chemin, qui  fut achevé en 1721, servit à exploiter, pour la Marine de Guerre, les fûts des arbres de ces forêts reculées situées au-dessus du village d'Etsaut. Les sapins  allaient ainsi devenir des mâts (1) de bateaux, alors que les hêtres étaient utilisés pour les avirons et les poutres. Les futurs mâts étaient ensuite transportés par flottage sur le Gave pour rejoindre Oloron, puis le Port de Bayonne. 

Aujourd'hui, le GR10 emprunte cette voie qui permet, après le chemin proprement dit, de réaliser un magnifique tour de la Haute vallée d'Aspe.
  • (1) D'où le nom de "mâture".

2° PIC DE L'OURLENE:

Ourlène et Pale de l'Ourlène. 

Sommet du Pic de l'Ourlène dans la brume.

23 juin 1996:
Ascension raide et peu commode sur la partie finale, d'un sommet discret, un peu éclipsé par le Rocher d'Aran , mais légèrement plus élevé que ce dernier.

Au départ du col de Marie Blanque, le sentier dans le bois de la Tournarie est quelque peu effacé par les pistes forestières. 
Le final, plein Nord, est également assez confus, car il faut remonter une raillère très raide (blocs instables) avant de déboucher soudainement au sommet du Pic de l'OURLENE (1813m)... qui le jour de ma sortie était dans le brouillard.

La voie la plus parcourue se situe au départ de la Chapelle de Houndas et se déroule en terrain plus clair. Elle permet, au terme d'un beau parcours de crête, de visiter le Rocher d'Aran et éventuellement l'Ourlenotte dans la foulée. (1)
  • (1) Pour cette voie aspoise par le Nord, j'avais suivi à la lettre le topo de Véron. Mais le parcours de crête par le col d'Aran, voire (moins fréquenté) par le Col de Serrisse est franchement plus agréable.