Montaigu, le bien nommé.

Beau sommet pointu,
mais peu farouche à la belle saison.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.
En vert, tracé approximatif vers le Pic de l'Oussouet.

* 2 juin 2005: Beau temps:

 Pene Malo, à l'approche du col de Tos.

 Col de Tos.

 2ème lac de Montaigu.

 1er sommet du Montaigu ou sommet nord.

 Pic de Midi de Bigorre depuis le 1er sommet du Montaigu.
Puis Pene Blanque, Crémat, Merlheu.

 Crête et 2ème sommet du Montaigu.

  Depuis le 2ème sommet du Montaigu:
du Néouvielle au Pic Long; plus près, Pene det Pourri.

22 octobre 2006: Variable avec un peu de vent.
Sur la crête horizontale, 
entre les 2 sommets du Montaigu.

6 juin 2008: Brouillard et grésil...
Ruisseau de Népoutre.

Cabane d'Arrolets.

2ème lac de Montaigu.

Crête entre les 2 sommets du Montaigu.

Du 2ème sommet (ou sommet sud) embrumé,
regard en arrière sur la crête et le premier sommet.


Plusieurs sorties - par toutes conditions !- vers ce beau sommet qui impose tout de même 1200m de dénivelé depuis la vallée de Lesponne. (1)
Paysages variés, petits lacs discrets et crête bien tracée sont au menu de la journée.

Le Montaigu peut être abordé de juin à octobre, de préférence en en absence de neige (1)... et par temps clair.. Il compte deux sommets de même altitude (2 339m), séparés par une courte arête.

La vue au sommet est intéressante sur le Pic du Midi tout proche, le massif du Néouvielle et les hauteurs d'Hautacam.
  • (1) Cette ascension est déconseillée s'il reste de la neige sur la crête.

RESUME DU PARCOURS:

Accès route: Depuis Bagnères-de-Bigorre,  prendre  la D935 en direction de La Mongie/ Tourmalet. Après 4 kms, on atteint le village de Baudéan et on prend la route à droite (vallée de Lesponne) que l'on suit sur environ 7.5kms. Sans atteindre le Chiroulet,  il faut tourner à droite après le lieu-dit Prats de Bataille. On suit cette route détériorée et pentue sur 3.2kms pour rejoindre un pont situé à 1135m (altimètre utile).

0h 00: Pont à 1135m. Le départ est tout de suite bien pentu dans la forêt, rive droite du ruisseau de Népoutre.
A 1350m, on laisse la cabane d'Arrolets sur la gauche, et on s'élève en lacets sur une pente toujours raide, vers la base d’un goulet qu'il faut remonter le long du ruisseau.
1h 10: Sommet du goulet : la pente ne faiblit pas et remonte un large vallon herbeux en direction du col.
1h 50 à 2h: col de Tos, 1807m.
Le sentier, agréable, devient un peu plus rocheux et grimpe au Sud,  légèrement sur le flanc ouest de la crête. Il atteint bientôt les Lacs de Montaigu (1987m), entourés de neige jusqu'à la fin du printemps. En 2006, une yourte était  installée près du second lac et un berger s’affairait non loin de là.
2h 40: Traversée d’une zone moins pentue où nous avons régulièrement trouvé un large névé. La voie s'oriente d'abord à l’ouest jusqu'à à une croupe assez raide. Elle se poursuit vers le SE et se rapproche de la crête terminale vers 2170 m.
La pente finale est raide mais sans danger, il suffit de louvoyer entre les rochers.
Elle se termine brusquement très près du sommet principal:
3h 20: MONTAIGU- sommet nord -2339 m.
Une crête effilée, mais sans danger par beau temps et en absence de vent, permet d'arriver au second sommet, de même altitude:
3h 30: MONTAIGU, 2ème sommet ou pointe Sud, 2339m

Au retour, il est possible de visiter la crête située au Nord du col de Tos, jusqu'au Pic de l'Oussouet, précédé d'une pointe cotée 1839. Nous nous y sommes risqués en juin 2008... dans le brouillard... no comment....

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Tu y as été en reculons 3h30 mdr

Lagrole a dit…

Pourquoi stp?
Tu es trailer??