Grand Billare, Billare...vous avez dit Billare?

Sommet rude et discret, parfois vertigineux.
En solo ou en bande, le Billare se gagne.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.

Petit Billare depuis le Pla de Sanchèse.

Cascade d'Anaye, depuis Sanchèse.

Vue sur le pierrier descendant du Petit Billare.

Visaurin, Castillo de Acher, Agüerri,
 depuis le col coté 2210.

Lac de Lhurs, puis Acherito, Ansabère,
depuis le col herbeux à 2210m.

Crête Ouest, partie finale. Photo de Robert.

Petite désescalade
avant la brèche précédant le Grand Billare.
Au second plan , Pic et Table des Trois Rois.
Photo de Jean-Paul.

Brèche précédant le Grand Billare.

Sommet du Grand Billare,
Au second plan, le Billare ou Sommet Est. Photo de Robert.

2ème brèche entre Grand Billare et Billare.
Photo de Robert.

Acherito, Ansabère, Trois Rois, Peneblanque,
depuis le sommet du Billare.

Palas, Balaïtous, Ossau depuis le sommet du Billare.

Massif de Sesques depuis le sommet du Billare

Petit Billare, puis Orgues de Camblong,
depuis le sommet du Billare

Anialarra-Anie,
depuis le sentier en corniche, au retour.

Retour de la crête Ouest.

Descente du névé, vers 1950m. Photo de Robert.

Cayolars d'Anaye.

27 juin 2009:
Le Billare (1) et son voisin occidental le Grand Billare: voilà des sommets typiquement aspois qui peuvent impressionner par leurs murailles calcaires bien visibles depuis Lescun.

L'ascension par la voie normale se déroule parfois hors sentier et on ne risque pas de se bousculer au sommet, mais le panorama par temps clair est un régal.

Pendant la montée, on trouvera de rudes pentes herbeuses, un pierrier croulant, sans compter une combe longtemps enneigée qui précède la crête finale, assez aérienne (passages de II parfois exposés).

Le Billare, un grand sommet des Pyrénées, malgré son altitude modeste, à déguster en groupe avec enthousiasme... mais par beau temps seulement!!
  • (1) En Béarnais, se prononce "Billaré".

RESUME DU PARCOURS
Itinéraire rude et parfois hors sentier (F+ à PD-).
Pentes raides, pierrier, crête terminale aérienne en bon rocher.
Corde éventuelle.

NB: L'itinéraire décrit ci-dessous a été emprunté à la descente, après une montée réalisée hors sentier, plus à l'Ouest. Mais il me semble être le moins compliqué et se rapproche beaucoup du topo de Véron vérifié par Laurent Delteil en 2003.

Accès route: Se diriger vers Lescun, traverser le village et suivre dans un premier temps les directions de Labérouat et de Sanchèse. Au bout de 350m environ, au niveau d'une épingle, prendre à gauche en direction de Sanchèse. La route, puis la piste (assez défoncée) conduisent au Pla de Sanchèse situé à 1081m.

0h 00: Pla de Sanchèse, 1081m.- 30 T 0689565; 4756970.
Se diriger au NO, puis traverser le pont pour atteindre le sentier qui s'élève rapidement dans la forêt du Hournou d'Anaye, vers le SE. La pente s'élève rive gauche des cascades d'Anaye, s'aplanit quelque peu vers 1300m et laisse un abreuvoir puis un portail métallique.
1h 00: Pla d'Anaye, 1477m.
Ne pas poursuivre en direction des cayolars d'Anaye mais traverser au plus vite le torrent - 30 T 0688098; 4756755- afin de repérer quelques cairns. Monter plein sud pour atteindre la base du pierrier où deux options se présentent:
* Suivre la sente cairnée au milieu du pierrier où l'on trouve rapidement un premier cairn important à 1520m: 30 T 0688030; 4756574.
* Contourner le pierrier par la droite en restant au maximum 15 à 20m de ce dernier (voie non testée, proposée par Véron et L. Delteil).
1h 25: Le sentier sort du pierrier vers 1700m, se rapproche de la falaise (base du Petit Billare) et s'en éloigne peu après, en raison d'un petit éboulement (30T 0688036; 4756154).
En suivant une direction SO, le sentier atteint un petit torrent qu'il traverse à 1885m - 30T 0687885; 4755986- pour passer sur sa rive droite et s'élever à l'ESE.
2h 30: Base (1960m) d'une combe assez raide, souvent enneigée, où il est préférable de cramponner (30T 0688010; 4755841). On grimpe sévèrement au sud et on rejoint une plate-forme à 2020m (30T 0687941; 4755694). De cet endroit, la sente s'efface un peu et il faut maintenant viser, d'abord au SO, puis à l'Ouest, un petit piton caractéristique situé au-dessus d'un pierrier instable (pierres croulantes, sente peu marquée). Le terrain à gauche du piton est plus délité (à éviter)
2h 50: Petit piton à 2140m- 30T 0687794; 4755526-, au "carrefour" de 2 combes. On prend pied sur un sentier, plus large et cairné, et on s'élève rudement au Sud jusqu'à un:
3h 00: Col herbeux (2210m; 30T 0687819; 4755442) avec vue magnifique sur les montagnes aspoises et navarraises, mais pas encore sur le lac de Lhurs.
Le sentier se dirige au SE en longeant la crête herbeuse, franchit une brèche et descend de quelques mètres avant d'atteindre un second col à 2230m. Nous sommes à la base de la crête ouest du Grand Billare.
La voie s'élève à droite légèrement à gauche du fil (bon rocher) ou se glisse un peu plus à gauche en contrebas (sentier large, mais terreux et caillouteux qui nous a fait préférer la première solution).
3h 15: Base d'une cheminée à 2272m - 30T 0688058; 4755405-sur la gauche du sentier venant de la crête Ouest. On grimpe cette cheminée facile (bonnes prises sur la droite) et on retrouve le fil de la crête un peu aérienne (cairns).
A 2300m environ, on doit désescalader un petit mur et se couler dans une brèche - 30T 0688085; 4755424-, donnant sur un couloir vertigineux. On atteint ensuite sans autre difficulté le:
3h 30: Sommet du GRAND BILLARE, 2318m. 30T 0688111; 4755444.
On poursuit vers le NNE en direction du 2ème sommet que l'on aperçoit à environ 300m.
Pour l'atteindre, il faut à nouveau descendre prudemment une brèche (2280m), plus longue et un peu plus délicate que la précédente (pas de II à II+) (30T 0688140; 4755489).
On remonte ensuite une sente qui atteint un cairn, utile pour le retour (30T 0688215; 4755627), puis franchit un sommet secondaire en contournant une doline par la gauche.
3h 45 à 4h: Le BILLARE ou Sommet Est, 2309m. 30T 0688375; 4755638. Panorama magnifique par temps clair.

Le retour se fait par le même itinéraire, à moins de savoir voler...

5 commentaires:

jefoce a dit…

Oeoeoeoe, fantastique Peio. Je veux aussi de monter cette sommet...

Lagrole a dit…

Milesker Jefoce!
Es un magnifico macizo, claro.
Gero arte

Anonyme a dit…

Agur Peio

Super.
Très belles photos et très bon topo.
C'était pas du Billard

@+
Robert

bernard a dit…

Agur Peio,
Je passe moins sur PTeam, mais j'ai eu l'occasion de lire vos prouesses, sur le grand billare,
un sommet dont j'ignorais l'existence.
Merci le net.
Félicitations pour cette belle course.
Du roc, de la neige, des couloirs,
... et une bonne ambiance.
Il faudra que je découvre ta belle région, peut-être fin septembre.
bernard

Lagrole a dit…

Merci à vous tous, et au plaisir de randonner ensemble, à toute altitude...