Soule/Zuberoa (2): Lakhura par tous les temps...

Longue et belle montée vers le pic de Lakhura,
gravi par ses deux versants... et par 2 météos bien distinctes.

1° LAKHURA PAR LES GORGES D'EHUJARRE / UHAITZARRE:
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Plan du parcours.
Portion de descente en rouge.


Eglise romane de Sainte Engrâce / Santa Grazi (XIème siècle)

Gorges d'Ehujarre /Uhaitzarre

Ehujarre

Bassin d'Eruso. Lakhura sous les nuages

Bassin d'Eruso

A l'approche du sommet de Lakhura;
(Txuri punta).

Crête de Lakhura.

Equipier svelte
en méditation au sommet de Lakhura (1 877m)

17 août 1990:
Avec un équipier "modèle" voici de nombreuses années (1), nous nous sommes "risqués" au Lakhura depuis Sainte Engrâce, au cours d'une longue course passant au-dessus des gorges d'Ehujarre. Par beau temps, cette randonnée est l'une des plus belles du Pays basque nord/ Iparralde.

Malheureusement, les Dieux du ciel ne nous ont pas beaucoup aidés ce jour-là, mais notre persévérance, et une bonne dose de masochisme, nous ont quand même conduits au sommet, balayé par les nuages et le vent.
Idéal pour appréhender le mystère des lieux et tester les prises sur les rochers humides, moins sympa pour les photos panoramiques .
  • (1) Plus de détails sur mon autre blog: Lakhura

2° LAKHURA PAR LE REFUGE DE BELAGUA:

Sommet du Lakhura au loin.
Les nuages montent du versant nord.

Kartxela depuis Lakhura


Depuis le sommet du Lakhura,
Anie, Anialarra, Trois Rois, Ansabère, Acherito

12 novembre 1993:
Voulant quand même profiter du panorama justement célèbre du Lakhura, j'étais retourné sur les lieux lors d'une belle journée d'automne, par Belagua. L'itinéraire est assez court, dans la mesure où l'on avale "à peine" 450m de dénivelé, sans beaucoup de visibilité dans sa première partie.

Heureusement, la crête finale, un peu raide et spectaculaire, avait laissé découvrir un panorama immense sur le spectaculaire versant nord et sur le massif d'Anie/ Ahuñamendi notamment... jusqu'à ce que les nuages l'envahissent brutalement.

Aucun commentaire: