Anie, Basque ou Béarnais?..

Deux itinéraires: l'un basque, l'autre béarnais,
pour un sommet à la beauté... universelle.
Cliquer sur les photos pour les agrandir.
Les 2 itinéraires qui se rejoignent sur la fin,
aux environs du col des Anies.
 
Le Pic d'Anie ou Auñamendi en Basque, est le premier sommet d'altitude supérieure à 2500m en venant de l'Océan Atlantique.
Auñamendi viendrait de " Ahuntz mendi"... la montagne des chèvres!!..

Ce beau pic, plus béarnais que basque (1), domine un massif où s'étendent les "Arres" d'Anie, immenses zones de lapiaz recouvrant des gouffres célèbres, dont celui de la Pierre St Martin. Le montagnard pourra admirer, outre les lapiaz, de beaux pins à crochets et, par temps clair, un panorama immense allant de la Côte basque jusqu'au Néouvielle.

Pour les avoir testées toutes les deux il y a quelques années, la voie depuis Lescun / Labérouat est plus variée et moins rude que celle de la Pierre St Martin.
  • (1) Beau résumé et confirmation de cette "appartenance" béarnaise par un internaute basque pure souche...:"Ez da beraz Ipar Euskal Herriko tontorra. Beste gauza bat da, euskaldunontzako, tontor honek duen garrantziagatik, sentimentalki gurea bezala hartzea. Baina mugei kasu eginez, ez da ipar Euskal Herrian sartzen, Bearnon baizik". "Ce n'est pas vraiment un sommet basque. Un chose est d'affirmer, pour tout Basque, son réel attachement sentimental à ce sommet. Mais attention aux frontières (géographiques), Anie n'est pas situé au Pays basque nord, mais bien en territoire béarnais". Source = Euskal herria.org

1° PAR LE COL DE LA PIERRE St MARTIN - 10 juillet 1991:

Anie depuis les environs du col de Pescamou.

Arlas depuis le col de Pescamou.

Anie depuis le sentier au-dessus de Pescamou.

Arres d'Anie et Pic d'Anie

Anie depuis la brèche à environ 1950m.

Countendé et Orgues de Camblong,
depuis la crête du pic d'Anie.

Sommet du pic d'Anie (2504m)
Roulez jeunesse...

RESUME DU PARCOURS
depuis le col de la Pierre St Martin.
Quelques difficultés d'orientation dans les"Arres" (ou "Larra") 
du massif d'Anie. A éviter par temps de brouillard.

0h 00: départ à environ 100m avant le col. Le chemin démarre près de la BF 262.
Il file à gauche - SE- près d'une plaque commémorative en hommage à des cyclistes (balisage jaune), puis se dirige vers l'E.
Au pied du pic d'Arlas, il bifurque au SE, évite quelques clôtures et atteint le col de Pescamou, à droite de l'Arlas ( 1918m, 45mn, BF 265). Suivre vers le SO puis le SE des marques de peinture jaunes ou rouges. 
On suit un balisage rouge sans se laisser entraîner à gauche et on monte au SE en laissant sur sa droite la falaise de Murlong.
1h 20 à 1h 30: On désescalade quelques rochers avant de retrouver les cairns et le balisage, dans un vallon rocheux crevassé (lapiaz). Au lieu de filer tout droit dans ce décor austère et impressionnant, on prolonge vers l'Est en direction de quelques pins à crochets, puis on bifurque à droite en remontant un vallon rocheux étroit.
2h 30: "Col" des Anies, 2084m. On aperçoit le sentier de l'Anie qui le gravit en écharpe, dans les éboulis.
Le sentier balisé descend au Sud, entre dans une zone crevassée complexe et grimpe sur des terrasses herbeuses. Il traverse ensuite les éboulis de la face Nord, puis aborde la face Ouest où il franchit une petite cheminée (I+) facile.
Il longe enfin la face Sud et oblique au Nord pour gagner le sommet par une pente raide mais bien tracée. De nombreuses traces de balisage (jaune, rouge fluo ou rouge foncé) mènent toutes au même endroit...
3h 40 à 4h:  PIC D'ANIE / AUÑAMENDI (2504m).

Au retour ( ce fut mon cas), possibilité de rejoindre la BF 268 par le Pourtet, la brèche (2192m) et la cabane de Pescamou. Voie moins "karstique" mais pas forcément plus évidente. Voir M. RECORD CAZENAVE, "Guide Rando Pays Basque", Rando Editions, octobre 2006, p. 117 à 119.

  • 2° PAR LE REFUGE DE LABEROUAT - 6 août 1994:
Le gardien des lieux.

Anie et Countendé, depuis le sentier près de Labérouat.

Billare, depuis le bois du Braca d'Azun.

Pic d'Anie.

Anie, face Ouest.

Orgues de Camblong.

Peneblanque, Hiru Erregeen Mahaia (Pic des Trois Rois)
depuis le sommet du pic d'Anie.


RESUME DU PARCOURS
DEPUIS LE REFUGE DE LABEROUAT:

Accès route: Refuge de Laberouat (1442m), atteint depuis le village de Lescun en vallée d'Aspe (signalé).

0h 00: On suit le GR 10 balisé en rouge et blanc direction Nord-Ouest dans la forêt, en faible montée. (Bois du Braca d'Azun). Vue magnifique sur le Billare et le vallon d'Anaye.
On sort ensuite de la forêt (que l'on ne reverra plus, profiter de l'ombre!!) vers 1540m. Poursuivre environ 800m vers l'Ouest.
1h 00: Cabane de Cap de la Baitch. On laisse le GR 10 pour prendre un sentier qui se dirige rive gauche au Sud-Ouest. Le sentier monte en zig-zag, repasse rive droite dix minutes plus tard et se fait plus raide (E, puis rapidement O-SO), puis enfin SE et S en face du Countendé.
1h 45: Après un replat (1910m), une sente s'élève rudement vers l'Ouest et atteint le lac d'Anie, parfois à sec en fin d'été, à 2042 m. Vue sur les Orgues de Camblong.
Quelques minutes plus tard, on quitte le sentier du col des Anies (droite) pour continuer au Sud-Ouest à travers les Arres en suivant des cairns.
2h 15: Vers 2170m, on traverse à flanc une pente d'éboulis sur le versant Ouest et on se rapproche progressivement des falaises.
Après une petite demi-heure de progression, on franchit une courte et facile cheminée (I+, bonnes prises) et on rejoint une bifurcation à 2325m. Le sentier se poursuit en lacet sur le versant Sud pour rejoindre la crête.
Il s'élève en écharpe en devenant plus raide. Il est inutile de prendre les raccourcis où généralement les éboulis sont plus fuyants.
3h 15 à 3h 30: PIC D'ANIE, 2504 m.

5 commentaires:

txom a dit…

basque sans hésiter.Et jusqu'au val d'Aran car en basque "aran" veut bien dire : val.

Julien a dit…

Béarnais l'Anie ! Pourquoi pas l'Ossau basque aussi ?

Lagrole a dit…

Bonsoir Julien,
Eternel débat, disais-je.
Affaire à suivre...

Lacasse a dit…

L'Anie est intégralement situé dans le béarn non ?. Personnellement, je vois pas d'où vient ce débat...
D'Angulo ?

Lagrole a dit…

Bonjour Lacasse.
Disons que de manière officielle, et surtout pour les géographes, la frontière entre Pays basque et Béarn passe quelque part dans les Arres/Larra, entre Arlas et Anie, ce qui fait de ce dernier un pic béarnais.
De leur côté, certains historiens, notamment navarrais, considèrent que les versants Ouest et Sud du massif appartiennent au Pays basque, ce qui ferait du sommet de l'Anie un pic..."frontalier"(!).
Peu importe au fond, cela ne change rien à la beauté du massif dans son ensemble...